Guardian's

Guilde Dofus sur Li Crounch
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» [Background] Zack - Arc 3
par Zack Ven 12 Mai - 0:31

» départ vegeta-dbz
par vegeta-dbz Dim 22 Mai - 14:04

» [Background] Zack - Arc 2
par Zack Mar 19 Avr - 1:01

» Ca coule à pic ! Candidature d'un steamer qui se prénominone Mozef
par Arcanes/Golbezor Mar 29 Mar - 12:35

» Candidature de RTH
par Arcanes/Golbezor Ven 18 Mar - 20:39

» Recrutement Kei Alias L’alcoolique !
par Arcanes/Golbezor Ven 18 Mar - 20:38

» Candidature d'Alexiielle
par Arcanes/Golbezor Ven 18 Mar - 20:36

» Disponibilités
par vegeta-dbz Ven 18 Mar - 18:13

» candidature de vegeta-dbz
par Arcanes/Golbezor Lun 14 Mar - 11:54

Teamspeak

Partagez | 
 

 [Background] Zack - Arc 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: [Background] Zack - Arc 3   Sam 2 Juil - 22:04

Chapitre 1 : Perdu

Tout était blanc, un blanc éclatant, un blanc qui faisait mal aux yeux. Un bruit aigu emplissait les airs et donnait la nausée tellement il était désagréable. Un puissant grondement résonna avant de laisser place à un calme plat.

Zack retomba lourdement dans la neige. Tout tournoyait autour de lui et cela l’empêchait de se relever. Serrant les dents, il essayait tant bien que mal de se redresser sans résultat.

Une voix résonna au loin mais le sacrieur n’arrivait pas à discerner ce qu’elle disait et encore moins à savoir à qui elle appartenait. Tout ce qu’il comprenait c’était que la voix se rapprochait rapidement.
Essayant de reprendre ses esprits alors que tout était flou et tourbillonnait, le sacrieur pris une grande inspiration… sans grand résultat.
-ZACK ! Comprit-il alors que deux mains attrapaient sa tête.
Il se retrouva face à un visage qu’il n’arrivait pas à discerner. Il essaya d’articuler difficilement :
-Qu’est… ce… qui c’est… passé ?
-J’en sais rien ! Ton sacrifice nous a protégés !
Zack serra les dents. Cela lui revenait : il avait lancé un sacrifice au dernier moment, c’était pour cela qu’il avait l’impression que ça tête allait exploser. Quoi qu’il vienne de se produire, il l’avait encaissé pour 5 personnes : Shyraphine, Lullae, Arcanes, KatChat et lui.
Le sacrieur senti la personne qui lui parlait le soulever pour l’aider à se redresser. Ils se mirent alors à marcher sans que la sacrieur ne sache où ils allaient.
-Ou… est ce que… l’on est ? Demanda-il avec difficulté.
-Ça a l’air d’être Frigost… Répondit la voix que Zack reconnaissait maintenant comme étant celle de Lullae.
-La machine… Elle est là ? On… peut l’empêcher de devenir… folle ?
Il n’eut aucune réponse.

-Lullae ? Demanda le sacrieur qui commençait à s’inquiéter.
-Non…
Zack fronça les sourcils, il faisait tous les efforts du monde pour que sa vue redevienne claire. Cela lui prit un peu de temps mais lorsque ce fut le cas il découvrit avec surprise une gigantesque étendue de neige blanche : pas de machine, pas de château du comte… rien que de la neige.
Regardant autour de lui, il lui semblait reconnaitre les montagnes dans lequel l’aéronef de Kain s’était écrasé. Ils étaient bien sur Frigost mais il n’y avait aucune trace de la clepsydre.
Zack, silencieux, se tourna vers Lullae qui le soutenait toujours. La cratte semblait aussi perdue que lui, elle tourna son regard vers lui mais ne dis rien non plus.

-On est vivant ! S’écria alors une voix au loin.
Ils se tournèrent et virent Arcanes tirant derrière lui le corps de Shyraphine visiblement inconsciente.
-KatChat ?! S’écria alors Zack.
-Aucunes traces de lui, répondit rapidement Lullae qui fixait Arcanes et Shyraphine en fronçant les sourcils.

Il fallut quelques minutes à Arcanes pour les rejoindre. Il se planta devant eux tout sourire.
-On a réussi !
Lullae lâcha brutalement Zack et se rua sur le steamer en lui assenant un coup de poing en plein visage avant de pousser un cri de douleur et de porter ses mains sur sa blessure au ventre. Arcanes s’écrasa en arrière avant de se relever aussitôt.
-MAIS CA VA PAS ?!
Lullae voulu se relever mais la douleur la cloua sur place, elle ne put que lui lancer un regard empli de haine.
-Qu’est-ce que vous avez fait ?!
-ON A SAUVE TOUT LE MONDE !
-« Sauvé » ? Espèce de… grogna Lullae avant d’être de nouveau clouée de douleur.
-C’ETAIT LE PLAN DU FONDATEUR ! S’écria Arcanes avant de se calmer. La clepsydre nous a renvoyé au moment où l’on devait tout empêcher.
-Et comment on empêche de disjoncter une machine qui n’est plus là ?!
Arcanes ne répondit rien, il se tourna vers Zack qui était assis dans la neige, perdu dans ses pensées.
-On est en vie ! Donc le Krosmoz n’a pas explosé ! Ou qu’on soit, on est visiblement la avant la clepsydre ! C’est le plan d’Ergzal !
-ARRETE AVEC CE FOUTU PLAN ! On est perdu dans la neige ! Loin de tout ce que l’on a connu ! Tous ceux que l’on connaissait n’existent plus ! Toute votre guilde est…
Lullae s’arrêta lorsqu’elle vit Zack se relever. Arcanes se tourna vers le sacrieur et l’observa sans dire un mot.
-Alors on n’a quasiment plus rien… Dit simplement le sacrieur. Tout ce qu’il nous reste est ici… nous 4… Le plan d’Ergzal semble avoir eu un souci… et nous voilà à une autre époque…
-Laisse tomber ce plan ! Partons d’ici ! On a de la chance d’être en vie et la clepsydre n’existe pas !
-Elle existera ! S’écria Arcanes. Le plan tiens toujours ! On doit empêcher les mêmes choses de se passer !
-Mais arrête ! On ne sait même pas quand l’on est ! 1 an trop tôt ? 10 ? 1000 ?! J’ai assez donné et j’ai tout perdu ! Zack, viens avec moi et partons d’ici !
-Zack on doit poursuivre le plan ! On sait ce qu’il va se passer, c’est notre devoir d’intervenir ! Tu dois la raisonner !
Zack poussa un soupire, il leva les yeux vers le ciel, fixant cette étendue bleu ou il n’y avait aucune trace de l’orage terrifiant qu’ils avaient traversé pour arriver jusqu’au château quelques heures plus tôt.
-Et tu devais attendre que je prenne ma décision.
Zack avait dit ça sans aucune méchanceté mais avec une voix qui montrait clairement qu’il ne tenait pas à discuter.
-Shyraphine et toi avez décidé d’agir, alors c’est vous que ça regarde maintenant.
Arcanes resta bouche bée, tout comme Lullae qui se garda de le montrer.
-Tu abandonnes la guilde ? Demanda le steamer choqué.
-Il n’y a plus de guilde.
Le steamer serra les dents en entendant cela. Zack lui fit un dernier signe de la tête puis le tourna le dos, se mettant en route pour trouver un moyen de quitter cet endroit où il ne voulait plus rien avoir à faire.

Debout à côté d’Arcanes, Lullae avait du mal à réaliser ce qu’il venait de se passer. Arcanes attrapa le corps de Shyraphine toujours inconsciente et le mis sur son épaule.
-Prends soin de lui. Même si vous ne le voyez pas encore… tout ceci est prévu… En attendant qu’il surmonte tout ça et qu’il comprenne, protège-le.
-Je ne te dois rien alors ne me demande aucun service !
Arcanes esquissa un petit sourire. Il était sûr de lui et même si les propos de Zack l’avait blessé, il connaissait assez le sacrieur pour savoir ce qu’il en était vraiment.
-Ouais, mais tu vas quand même le faire… A bientôt.
Arcanes se mit lui aussi en route, laissant Lullae encore plus surprise. Elle les regarda s’éloigner puis alla rejoindre Zack.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Dim 4 Déc - 3:04

Chapitre 2 : Épitaphe

Le temps passa… les jours succédèrent aux semaines, puis au mois et enfin aux années…
Le monde des douze continua sa course et les évènements s’enchainèrent petit à petit sans forcément réellement montrer leur importance. L’horloge de Xelor traça sa route sans le moindre problème et tout le monde fut convaincu que tout allait bien… qu’un équilibre arrivait à se maintenir.
Parmi la population, personne ne savait ce qu’il s’était passé avec la clepsydre. Personne ne savait que le temps avait été modifié et avait ramené des gens dans le passé.
Tout se déroulait normalement… presque tout… ça aurait pu être un monde parfait… mais les évènements en décidèrent autrement…

Un vent puissant soufflait sur la forêt des pins perdus tandis qu’aucun autre bruit n’osait venir s’interposer. Seule la neige se soulevait pour heurter les quelques personnes présentent.
Au milieu de la neige se dressait une stèle en pierre… l’ultime symbole mortuaire d’une existence qui était arrivée à sa fin.
Peu de monde était là, peu de gens étaient prêt à affronter le blizzard pour rendre un dernier hommage à la personne qui venait de quitter ce monde.
Debout au milieu de cette étendue blanche, Zack fixait la stèle de pierre. Le sacrieur se remémorait un nombre incalculable de moments qui avaient jalonné sa vie avec le défunt. A côté de lui une enfant fixait aussi la pierre tombale sans faire de bruit.
Zack fronçait les sourcils alors qu’il observait la stèle. Se tournant vers une jeune femme qui se trouvait à côté de lui, il la fixait alors qu’elle ne détourna même pas le regard vers lui.
-Qui a fait ça ? Demanda le sacrieur d’une voix grave.
La jeune femme remua à peine les lèvres pour lui répondre :
-Qu’est-ce que ça peut faire… Il n’est plus là maintenant… Il était le seul à vouloir changer les choses…
Zack serra les dents, il se retourna et agrippa la jeune femme par les épaules.
-QUI A FAIT CA ?! Gronda-t-il.
-Il t’a demandé ton aide… Mais tu as fui…
La jeune femme se tourna vers Zack et lui lança un regard vide de toute émotion.
-Shyraphine ! Ne joue pas à ça !
La cratte le repousse sans problème d’un geste de la main.
-Tu as fait ta vie Zack. Tu as fait tes choix…
La cratte lui tourna le dos et quitta ce lieu sans dire un mot de plus alors qu’elle s’enfonçait dans le blizzard.
La fillette à côté de Zack s’approcha alors et lui prit la main.
-Papa… On doit rentrer… Maman va s’inquiéter…
Zack poussa un profond soupire en tournant son regard vers sa fille.
-Tu as raison…
Alors qu’il entamait son chemin pour retourner vers la bourgade, Zack se retourna une dernière fois en direction. Il planta son regard sur les inscriptions ornant la tombe ou était gravée en lettres capitales : ARCANES.
Le sacrieur fronça de nouveau les sourcils puis reprit sa route en tenant la main de sa fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Lun 2 Jan - 1:16

Chapitre 3 : Nouvelle vie

Ayant quitté le Mont Torrideau, Zack et sa fille marchaient tranquillement dans l’herbe verte de la forêt des pins perdus. Tandis que le sacrieur ne pouvait s’empêcher de revoir la tombe de son ami, sa fille elle menait la marche, regardant de tous les côtés pour apercevoir les mystères de la forêt, tout en espérant ne pas voir surgir de bête sauvage.

-Tu penses qu’on va voir un ecumouth ? Demande la fillette avec des étoiles dans les yeux.

Zack sorti de ses pensées et esquissa un petit sourire, le premier de la journée. Il avait raconté de nombreuses choses à sa fille lorsqu’elle était plus petite à propos de l’ile de Frigost… mais l’ile qu’il connaissait n’avait rien à voir avec le Frigost où il se trouvait actuellement : pas d’ère glaciaire, ni de clepsydre...
Levant les yeux, Zack aperçu le château du comte Harebourg au loin, à l’endroit même où ils étaient apparus 11 ans plus tôt lui et ce qu’il restait de Guardian’s. Mais rien ne s’était produit, rien du terrible destin qui avait frappé Frigost à l’époque de Zack. Le sacrieur ne savait pas comment le comte avait pu renoncer à sa machine et il lui arrivait souvent de penser qu’Arcanes et Shyraphine avaient beaucoup œuvré en secret dans se sens. Il n’en savait en réalité rien car il ne leur avait pas parlé depuis ces mêmes 11 dernière années lorsqu’il avait quitté le Mont Torrideau.

-PAPA ! Alors les ecumouths ?! S’impatienta la fillette.
-Si tu es sage, ils sortiront peut-être, répondit Zack en souriant.
La fillette leva les bras au ciel et poussa un cri :
-Je suis toujours sage !!!
Le sacrieur se mit à rire sous le regard furieux de sa fille qui se mit à bouder en croisant les bras, reprenant sa route en grommelant.

Il était assez tard lorsque le père et la fille arrivèrent à leur demeure. Un mot traînait sur la table du salon : « Travaillerait tard, Yuppe veut te parler ».
Zack se tourna vers sa fille :
-Tu peux te faire à manger sans mettre le feu ? Je dois sortir.
-Je peux manger des gâteaux ? Demanda la fillette avec de grand yeux ronds.
-Ouais…
La fillette éclata de joie et se rua vers la cuisine en levant les bras au plafond. Zack quitta alors la maison, il traversa la bourgade qui était uniquement éclairée par quelques rares lampadaires. Il n’y avait plus grand monde dans les rues, le port était vide, seules les tavernes semblaient pleines au vu du bruit qui en émanait.

Arrivant devant une petite maison, Zack toqua. Il entendit aussitôt un grognement puis la porte s’ouvrit laissant entrevoir un œil fatigué et terne.
-T’en a mis du temps.
-Bonsoir Yup’
-Ouais ouais… Entre.
La porte s’ouvrit laissant le sacrieur entrer puis se referma aussitôt.

A l’intérieur il faisait chaud, un poêle à bois tournait à plein régime, c’était suffoquant mais les flammes qui dansaient était la seule source de lumière de la pièce.
Yuppe attrapa une bouteille de rhum frigostien et se laissa tomber dans un fauteuil miteux.
-T’as toujours pas changé d’avis ? Demanda l’ecaflip en grognant.
-Si c’est pour ça, je préfère repartir tout de suite… Répondit directement Zack en amorçant un mouvement vers la porte.
-Oh la ! Calme ! Je suis prêt à doubler la paye ! On a besoin d’un gars comme toi, les galeries sont infestées de monstres ! T’es un des meilleurs combatt…
-J’étais, je ne me suis pas battu depuis plusieurs années.
-Ouais ouais… Ca s’oublie pas ce genre de truc. Je triple la paie ! Zack, il faut vraiment dégager ces saletés des tunnels si on veut pouvoir relier le château du comte ! Toute la bourgade en profiterait !
-Et surtout ton porte-monnaie…
Yuppe leva les bras en l’air.
-Sans déconner, un ecaflip qui veut faire du profit ! Appelle vite la milice ! Railla Yuppe en buvant une gorgée. Trois fois ta paye, même toi t’as besoin d’argent, c’est pas avec ce que l’autre frigide paye ta femme que tu vas pouvoir payer ce qu’il faut pour ta gosse.
Zack fronça les sourcils… ainsi c’était « là-bas » qu’elle travaillait tard…
-Trois fois la paye… On commence quand ?
Yuppe esquissa un large sourire qui oscillait entre satisfait et machiavélique.
-L’argent n’attends pas ! Mes hommes et d’autres mercenaires sont déjà sur place. On se retrouve dans 2h au point de rendez-vous au nord de la forêt.
Le sacrieur acquiesça et sorti de la maison pour se mettre en route. 
Les temps étaient dur à la bourgade depuis que les habitants du village des hauteurs avaient mis la main sur la plupart des gisements de ressources… mais de là à se que se femme aille travailler pour ces gens… Avec l’argent de la paye, il pourrait peut-être enfin quitter l’ile avec sa famille. 
Même s’il n’avait pas combattu depuis longtemps, c’était une occasion en or pour enfin quitter cet endroit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Mar 3 Jan - 23:28

Chapitre 4 : Au coeur de Frigost - Partie 1

Au nord de la forêt des pins perdu se trouvait une grotte. L’entrée était uniquement éclairée par la lune, mais comme le ciel était dégagé on pouvait clairement voir plusieurs personnes attroupées, attendant patiemment.
Lorsque Zack arriva, tout le monde se tourna vers lui. Certains souriaient et d’autres étaient étonnés.
-La cavalerie est la ! Lança une voix enjouée.
Zack reconnu Illomine, une iopette pleine d’énergie aux cheveux d’un bleu éclatant. Il esquissa un sourire tandis qu’il apercevait derrière elle les deux compagnons de cette dernière.
-Thaime, Ergzal, lança respectueusement Zack.
Un Xelor au regard blasé et un enutrof amusé le saluèrent à son tour.
-Je vois que Guardian’s est au complet !
Zack sursauta en entendant ce nom. Il s’apprêtait à répondre mais se ravisa au dernier moment.
-Eh ouais ! Toujours sur les bons plans ! Lança Ergzal.
Illomine, Thaime et Ergzal présentèrent fièrement leur blason de guilde : Guardian’s. Zack de son côté senti son cœur se serrer. Personne ici n’avait idée qu’il était censé faire partie de la guilde… dans plus de 60 ans. A chaque fois qu’il les croisait, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il était avec les fondateurs de ce qui fut sa famille pendant des années, sa seule et unique famille.

-Bon ! Pas le temps de glander ! Gronda Yuppe. Y’a de la vermine dans mes tunnels ! Alors vous m’éliminez tout ce que vous trouvez ! Et vous faites gaffes au matériel ! J’vous paye assez cher alors déconnez pas !

Zack balaya la foule du regard : en dehors de lui et des 3 Guardian’s, il y avait une dizaine d’hommes bossant pour Yuppe, mais ils étaient loin d’être des combattants. D’autres villageois étaient présent mais il s’agissait visiblement de paysans venu tenter de gagner de l’argent. Zack reconnu deux mercenaires qui arpentaient l’ile : Lyo un Feca qui grelotait sur place et Manami une guerrière dont Zack n’arrivait pas à définir l’appartenance. Une dernière personne attira l’attention du sacrieur, mais arborant une longue cape dont la capuche cachait son visage, il n’avait aucune idée de qui il pouvait bien s’agir.

-N’oubliez pas ! Plus vous en tuez, plus vous êtes payé ! Que dalle pour les lambineurs, gronda Yuppe.
-Une seconde ! S’exclama Zack. Tu as dit trois fois la paye !
-Il se peut que j’ai oublié de préciser que c’était pour ceux qui en tuerait le plus… Rigola Yuppe.
Zack poussa un profond soupire, de toute façon maintenant qu’il était là, autan y aller. Ce n’était pas la première fois que Yuppe le roulait. Depuis que la sacrieur était sur Frigost, il avait de nombreuses fois du faire affaire avec lui. Notamment pour s’installer dans la bourgade, sans Yuppe, Zack n’aurait eu nulle part où dormir. Il lui devait de nombreuses choses, c’est pour cela qu’il acceptait le caractère spécial de cet ecaflip aussi altruiste que fourbe.

-ALLEZ-Y ! Gronda Yuppe.
Tout le monde se rua alors dans la grotte dans l’espoir de gagner un maximum d’argent. Car si une chose était sur : Yuppe dormait sur un trésor, il payait rondement ceux qui faisaient du bon boulot et surtout il refaisait appel à eux.
-Ce Yuppe, il ne changera jamais ! S’écria Illomine en éclatant de rire tandis qu’elle courait aux cotés de Zack.
-J’aurai du m’en douter…
-Mais au moins ça t’a fait venir ! C’est bon de te revoir ! S’écria Illomine en tranchant en deux un mansot qui lui arrivait droit dessus.
-J’espère que tu sais encore te battre, lança Thaime un peu plus loin d’une voix monocorde.
Si Illomine était une femme sympathique et fougueuse qui rappelait Mary au sacrieur, Thaime était bien moins agréable. Mais lors de leur rencontre, Zack avait rapidement montré un certain respect envers le xelor qui recelait une puissance dévastatrice qu’il arrivait presque a dissimuler.

Au fur et à mesure que des embranchements apparaissaient, les différentes personnes se séparaient jusqu’à ce que Zack, Illomine et Thaime se retrouvent seuls. C’est à ce moment qu’une paroi explosa et qu’une nuée de roche en mouvement apparu devant eux, les fixant avec des yeux rouges.
-Un atomystique ? S’écria Zack.
-C’est quoi ce machin ! C’est moche ! Trop moche ! Grogna Illomine avant de brandir son épée.
La iopette se rua sur le monstre qu’elle transforma en poussière d’un puissant coup de lame. Zack de son côté n’en revenait pas, comment pouvait-il y avoir un atomystique ?! Ils ne devraient pas se trouver ici, mais surtout ces créatures ne pouvaient pas exister sans la glaciation.
-Quelque chose ne va pas, lança Thaime d’un air blasé.
Illomine et Zack se tournèrent vers lui avec surprise. Même s’il était peu causant, il avait dit cela avec une pointe de sérieux qui était surprenant venant de sa part.
-Cette chose… elle dégage une aura étrange… Un peu comme toi.
Thaime fixa Zack droit dans les yeux. Le sacrieur pu alors sentir une certaine animosité dans le regard du xelor.
-Je comprends pas tout… mais pendant que tu fais le mec mystérieux, on s’est fait encerclé par ces choses.
-Désolé, soupira Thaime avec lassitude en détournant son regard de Zack pour le porter sur la troupe de monstres qui avaient débarqué.
Zack reconnu de nombreuses créatures des larmes d’Ouronigride : Crapeurs, atomystiques et ces saletés de mofettes étaient maintenant de la partie.
-Ils sont nombreux ! CA VA…
Une terrible explosion balaya la portion de tunnel ou ils se trouvaient. Lorsque la fumée se dissipa, un rire sonore se fit entendre : au milieu des débris des monstres se trouvait Ergzal faisant fièrement tournoyer sa pelle fétiche, elle était en or massif et la bout ressemblait à un couvercle de coffre, elle dégageait une énergie d’une pureté incroyable. Mais ce qui impressionnait surtout Zack, c’était que ce type venait de balayer une vingtaine de monstre à lui tout seul. Aucun doute là-dessus, il était le légendaire meneur de la guilde, celui dont Kaory lui contait les histoires quand il était petit, celui qu’il avait décidé de servir jusqu’à ce que la guilde soit pourchassée par Bonta, celui qui s’était opposé au comte : Ergzal Gart.
-Alors les jeunes, on faiblit ? Je dis pas ça pour toi Thaime hein, je sais que t’es pas jeune ! Lança Ergzal avant d’éclater de rire sous les regards blasés de Thaime et Illomine.
-Ce n’était pas une bonne idée… coupa Thaime en lançant cela presque comme un soupire.
Le tunnel se mit alors à trembler et le sol se fissura. Zack agrippa aussitôt Thaime et Illomine et les projeta au loin alors que la roche se dérobait sous ses pieds. Ergzal tandis sa pelle en direction du sacrieur pour qu’il l’attrape mais il manqua de justesse la main de Zack qui disparu alors dans les ténèbres de la crevasse qui s’était formée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Mer 4 Jan - 1:57

Chapitre 5 : Au coeur de Frigost - Partie 2

La descente sembla interminable. Zack n’avait aucune idée du temps qui s’écoulait pendant qu’il chutait dans le noir. Il avait juste conscience que son atterrissage promettait d’être assez costaud, mais il en fallait plus pour refroidir un sacrieur.
Serrant sa main, il créa une flamiche qui jeta en direction du sol découvrant ainsi sa proximité alarmante. Invoquant aussitôt une épée volante il la planta dans la paroi pour ralentir sa chute et retomba sur le sol comme si de rien n’était… en dehors du fait qu’il n’avait pas la moindre idée d’où il se trouvait.

Lorsque les yeux du sacrieur se furent habituer à l’obscurité, il distingua au loin une faible lumière bleutée. Il ne lui en fallut pas plus pour se mettre en route, posant une main sur ce qui semblait être une paroi à sa gauche pour essayer de se guider.

Alors qu’il approchait de la lumière, Zack ressentait comme une chaleur dans les airs. Quelque chose de lourd, d’oppressant… il réalisât rapidement qu’il s’était mis à trembler sans même savoir pourquoi, ce qui le stoppa net. Il pouvait voir au loin la lumière bleutée qui dansait comme une bougie, mais impossible de faire un pas, il était figé par une peur indescriptible qui lui tordait le ventre. Il aurait voulu faire demi-tour mais pour aller où ? Il était six pieds sous terre quelque part dans Frigost, quelle solution avait-il ?

-J’aurai pensé qu’avoir une femme et un enfant t’aurait rendu plus courageux.
Zack se tourna et alluma aussitôt une flamiche : devant lui se trouvait la personne encapuchonnée qu’il avait vu devant l’entrée de la grotte. Cette dernière ôta alors sa capuche et planta son regard dans celui du sacrieur. Zack fronça aussitôt les sourcils alors qu’il soutenait se regard. C’était celui de quelqu’un qui dégageait une aura surpuissante et mystérieuse : Shyraphine.
-Deux fois en une journée… railla Zack.
-C’est toi qui m’évite, pas le contraire. Tu ne m’en veux pas si je n’inclus pas Arcanes qui est mort en t’attendant ?
Zack senti son sang bouillonné mais il préféra ne pas relever les propos de Shyraphine, même s’il en mourrait d’envi.
-Qu’est-ce que tu fais la ? Demanda Zack sans desserrer les dents pour autant.
-Ah maintenant ça t’intéresse ce que je fais ? Grande nouvelle ! Tu veux qu’on demande à Arc…
Il suffit d’une fraction de seconde pour que Zack traverse la distance qui les séparaient afin de tenter de décocher une violente droite à la cratte. Malheureusement pour lui elle bloqua son coup avec une aisance déconcertante. Le sacrieur n’en croyait pas ses yeux… qu’est ce qui lui était arrivé pour qu’elle obtienne une telle puissance ?
-T’as aucune idée de ce que j’ai dû faire les 10 dernières années…
-Oh, taper des monstres, porter des planches, faire une gosse… Sacré boulot…
-Depuis quand t’es devenue une garce à ce point ? C’est de stopper Harebourg qui te rends si hautaine ? Coupa Zack avec une pointe de colère dans la voix.
Shyraphine ne répondit pas, elle se contenta de lâcher le poing de Zack puis de pousser un profond soupire.
-Ces 10 dernières années ont été… compliqués… Désolée pour Clara, c’est une gamine sympathique, ta… femme… et toi doivent être content d’avoir une enfant comme ça… en espérant que ça ne déplaise pas à l’autre…
L’espace d’un instant Zack esquissa un sourire qui fit retomber toute sa tension. Du coin de l’œil il vit que Shyraphine aussi s’était apaisée.
-Elle préférait voir sa marraine la cratte plus souvent, mais elle s’est pas une raison, tu sembles avoir pas mal de boulot.
Shyraphine ne répondit pas tout de suite, elle fixa le vide un instant puis releva ses yeux vers Zack, des yeux d’un vers éclatant.
-J’ai l’impression que tu fais fausse route sur plusieurs point… Je suis ici pour trouver des réponses, mais toi qu’est-ce que tu fais la ?
-On va appeler ça un petit imprévu… Lança Zack en se frottant la nuque.
-Je vois… d’après mes informations nous sommes dans de vieilles galeries creusées par Hazieff Taroun.
Zack sentit son sang se glacer, entendre le nom d’un des acolytes du comte le répugnait toujours autan. Il avait tout fait pour ne pas les côtoyer depuis son arrivé et pourtant les évènements en avaient voulu autrement.
-T’es en train de me dire qu’on est tombé dans un truc qui n’apparait sur aucune carte ?
-Arcanes a fait de nombreuses recherches, il a passé les dernières années à tout faire pour stopper le comte. Il ne dormait plus, ne mangeait plus, parfois il oubliait même qui il était… Ça a été très difficile pour nous… Si tu…
Shyraphine ne continua pas mais Zack savait… Il revoyait encore les lettres envoyées pas Arcanes qui lui demandait de l’aide. Alors qu’il faisait face à une cratte visiblement pleine de tristesse et de remord, il ne pouvait s’empêcher de penser que sa haine par rapport à ce retour dans le temps était totalement futile maintenant.
-Bref, il faut que tu saches que tu fais une grave erreur. Arcanes et moi n’avons pas stoppé le comte. Malgré tous nos efforts… malgré ma… puissance… nous n’avons rien pu faire. En réalité nous n’avons jamais pu entrer dans son château. Frizz, Klime, Nileza, Hazieff et Sylargh le protège. On ne sait même pas s’il est devenu fou ou pas… Il n’y a pas eu de glaciation mais on ne sait pas ce qu’il fait pour autant…
Zack n’avait pas quitté Shyraphine des yeux.
-Arcanes… que lui est-il arrivé ?
Shyraphine fut soudain pris au dépourvu, elle ne s’attendait absolument pas à cette question et elle se retrouva complètement désarçonné devant le sacrieur.
-Ce qui lui est arrivé ? Tu n’as pas eu sa dernière lettre ?
-Je n’ai pas reçu de lettre d’arcanes depuis 2 ans… au moins…
Shyraphine haussa les sourcils et Zack compris que quelque chose n’allait pas.
-Il y a certaines choses qu’il faut que tu saches…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Ven 6 Jan - 2:16

Chapitre 6 : Au coeur de Frigost - Partie 3

Frigost – 1 an plus tôt

Une forte odeur de sang emplissait la pièce et ce malgré la taille immense de ce que semblait être seulement l’entrée d’un château.
Alors que de l’énergie emplissait encore la pièce et que les marques sur les murs étaient là pour symboliser la rudesse de l’affrontement qui avait lieu, un rire sonore se fit entendre.
-Vous êtes coriaces ! Autrefois fois avec ma guilde on vous aurait largement défoncé… mais vous avez de la chance…
Levant les yeux sur le balcon qui surplombait l’entrée, le steamer fixait les trois adversaires qui lui faisaient encore face et ce non pas sans de sévères blessures. Seul la Dame de glace, l’inventeur et le cordonnier cinglé se dressaient encore face à lui.
-J’ai été trop sûr de moi… j’ai misé sur des années d’entrainement… mais visiblement ça ne suffit pas…
-Qui es-tu ?! Comment oses-tu t’en prendre à mon bien aimé ?! Vociféra une voix féminine hors d’elle.
Un ricanement éclata de la part du steamer qui essayait de tenir debout comme il pouvait.
-Vous êtes de véritables monstres… J’ai réussi à coucher le gros sac et l’alchimiste mais vous trois je ne vais pas pouvoir vous tomber…
-Pauvre gueux, penser pouvoir battre l’Elite de Frigost… Tu penses nous vaincre et atteindre le comte ? A quel point es-tu stupide pour avoir pu penser cela ? Lança Klime.
-Je suis un Guardian’s… évidement que je suis stupide ! J’envoie tout ce que j’ai pour triompher, c’est ainsi qu’on fonctionne ! Et si je ne suis pas assez fort alors les autres viendront vous arrêter !
-Les autres ? Tu es tout seul ! Personne ne viendra à ton secours ! Même tes machines aussi puissantes soient elles, sont ridicules ! Gronda Sylargh.
Une explosion eut lieu résultant de l’impact entre une lame de glace lancé par Missiz Frizz et la contrattaque d’un harponeuse du steamer.
-Qui es-tu ?! Hurlât la femme de glace.
-Arcanes Thensei, répondit le steamer en essuyant le sang qui coulait de sa bouche.
-Arcanes… Rares sont ceux qui ont mis à mal la garde du comte à ce point. Répondit Klime. Le château du comte se souviendra de toi comme d’un ennemi coriace mais pathétique.
-Je ne comptais pas vous vaincre… je n’ai jamais eu cette prétention. Mais je sais ce que vous préparez… Pour une raison que j’ignore vous avez retardez la clepsydre…
Le visage des trois opposants se renfrogna ce qui conforta Arcanes dans sa déduction.
-Il s’est passé quelque chose mais quoi que ce soit, le destin va se répéter.
Arcanes se mit alors à rire avant de tousser en crachant du sang.
-Votre plan va échouer. Ma mort ne fera qu’accélérer votre chute afin que le destin ne se répète pas deux fois.
-Tu en sais beaucoup… mais que crois-tu pouvoirs faire face au comte ?! Gronda Frizz.
-Je vais amorcer un mouvement que même vous, vous ne pourrez pas arrêter ! Répondit Arcanes aussitôt avec un sourire éclatant sur le visage.
Arcanes joignit alors ses mains et dégagea une énergie colossale qui fit trembler le château alors que plusieurs centaines de tourelles apparaissaient le long des murs.
-J’ai juré à Kaory de tout faire pour changer les choses… Certains ont perdu la foi en notre combat mais je sais que mes actions ne seront pas vaines.
Arcanes esquissa alors un sourire aussi pure que gentil en direction de ses trois adversaires. Ces derniers furent pris au dépourvu et ne purent s’empêcher de rester figé devant se visage rayonnant.

-Mes amis et ma famille vous arrêterons, ils réussiront là où j’ai échoué.

Une multitude d’explosions retentirent alors que les 999 tourelles d’Arcanes décochaient leurs harpons.


L’écran se mit alors à n’émettre qu’un amas de neige perturbé par des interférence.
Poussant un cri de désespoir Shyraphine frappa du point la table où se trouvait l’écran qui lui retransmettait les images du combat d’Arcanes. La table explosa en morceaux alors que l’écran tombait au sol. La cratte tomba à genou alors que des larmes ruisselait le long de ses joues. Jamais elle n’avait envisagé cette fin lorsqu’elle avait découvert que son compagnon avait disparu sans raison.
Assise au sol en larme elle se tourna vers l’écran qui grésillait. Au bout de quelque seconde, le visage d’Arcanes apparu, pour ceux qui l’avait connu autrefois, il s’agissait d’un Arcanes vieux d’une dizaine d’année en plus, un Arcanes qui n’avait plus rien du jeune homme fougueux et qui avait laissé place à une homme sage et réfléchi.
-Shyraphine, je suis désolé. Si cet enregistreur te montre ça… eh bien… c’est qu’a priori je suis mort. Désolé de te présenter ça comme ça… Ne m’en veut pas… Je ne pouvais pas t’impliquer là-dedans… T’es bien plus forte que moi grâce au Dofus qui résonne en toi… J’espère que je me suis battu jusqu’au bout. Quoi qu’il en soit si je suis… mort… c’est que le comte est bien entouré. Tu vas avoir besoin d’aide. De « leur aide ». J’ai fait de nombreuses recherches et j’ai vu ce qu’ils sont devenus. C’est grâce à eux qui tu pourras vaincre le comte ! Ça fait un moment qu’on s’est perdu de vu mais ma mort sera le tournant de cette histoire… Lorsque j’aurai fini de parler, cet enregistreur s’ouvrira pour te donne tous les documents qu’il faut.
Il y eut un long silence alors qu’Arcanes essayait fébrilement de sourire tout en se frottant la barbe.
-J’aurai voulu combattre à vos côtés mais mon rôle est de vous rassembler. Alors s’il te plait Shyra, ne leur en veut pas. Je leur ai à chacun envoyé une lettre pour leur expliquer le problème. Tu devras les réunir : KatChat perdu en Amakna, Lullae qui fuit et Zack qui fait tout pour sa fille. Soit leur lumière comme tu as été la mienne… On doit empêcher les choses de se répéter… Je compte sur toi et sache que je t’aimerai toujours.
L’enregistreur se termina alors laissant seulement des grésillements emplir la pièce.


Debout dans la pénombre, Zack senti des larmes coulés le long de ses joues. Le récit de Shyraphine lui avait broyé le cœur et avait remis en cause tout ce qu’il croyait, tout en confirmant ses pires craintes : le destin était en marche.
-Arcanes et toi… Commença-t-il.
-Je me moque de ce que tu penses de cela ! il t’a envoyé une lettre que tu n’as jamais reçu ! Si tu ne l’as pas eu alors qui l’a eu ?!
Zack fronça les sourcils… il n’y avait qu’une seule personne qui pouvait avoir mis la main dessus… mais pourquoi lui aurait-elle caché ?!
Alors qu’il réfléchissait, la grotte se mit à trembler. Shyprahine et Zack se tournèrent aussitôt vers la lumière bleutée d’où semblait provenir le tremblement. Ils ne réfléchirent même pas une demi seconde avant de se ruer dans sa direction. Plus ils se rapprochaient plus ils se sentaient mal, plus ils avaient l’impression qu’une catastrophe allait arriver. Tandis qu’il courrait, Zack se repassait en mémoire tous les souvenirs qu’il avait avec Arcanes à chacun de ses pas et il se maudissait de ne pas avoir été là pour lui.

Au bout de quelques minutes ils finirent pas arriver dans une gigantesque caverne sous-terraine. Le spectacle qui apparut devant leurs yeux leur glaça le sang. C’était comme un cauchemar éveillé, cela leur saisi le ventre, les forçant à tomber à genoux même s’ils tentèrent de résister. Alors qu’ils faisaient tout pour soutenir cette vision d’horreur, Shyraphine et Zack ne pouvaient quitter des yeux l’immense machine qui émettait des éclairs devant eux. 
Ils auraient voulu fuir, voulu oublier cela, mais la gigantesque machinerie devant eux n’était rien d’autre que la Clepsydre du comte Harebourg.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Mer 18 Jan - 1:16

Chapitre 7 : Souvenirs... nouvelle époque

Alors que Zack fixait la clepsydre avec horreur, son esprit se mit divaguer et s’enfonça dans ses souvenirs…


Une musique assez forte emplissait l’air. Il faisait chaud et on pouvait sentir une forte odeur de bière qui planait dans la pièce. Ce n’était pas le coin le mieux famé de Frigost, mais c’était un endroit où l’on pouvait passer inaperçu parmi la foule d’aventuriers en quête de gloire, d’artisans venant faire fortune et d’autres énergumènes bizarres. A son époque Zack connaissait cet endroit comme le village enseveli, un lieu dangereux constamment envahit par les Givrefoux… mais a l’heure actuelle c’était un petit village très animé, un véritable carrefour entres les différentes zones de Frigost.

Le bruit des deux chopes qui vinrent s’écraser sur la table sortirent le sacrieur de sa torpeur. Levant les yeux il esquissa un sourire à sa « serveuse » alors qu’elle s’asseyait à son tour.
-On se croirait à Astrub… Dit-elle avant de siffler la moitié de sa chope.
Zack acquiesça tout en buvant à son tour. Il ne quitta pas des yeux la cratte qui avait enfin retrouver un semblant de sourire. Lullae et lui avaient marché dans la neige du mont Torrideau pendant des jours avant de trouver le village… difficile de s’y retrouver quand tous ses points de repères n’existent pas encore…
-J’ai pu discuter avec des pécheurs au comptoir : les prix pour rejoindre le continent sont un peu… élevés… On pourrait piller quelques types mais…
-Ouais et finir en prison, riche idée… On a déjà galéré à s’en sortir alors essayons de ne pas nous faire remarquer…
Lullae haussa les épaules et se remit à boire. Elle n’allait pas acquiescer, mais après tout ce qui s’était passé, elle préférait aussi revenir à quelque chose de plus calme.
-Tu comptes faire quoi? T’établir ici? Monter un commerce, fonder une famille, te trouver une maison et faire de jolie décoration quand viendront les fêtes de Nowel? Demanda-t-elle avec un sourire en coin.
Zack haussa un sourcil. Il n’avait jamais pensé à se poser, il avait tellement à faire avec la guilde que l’idée ne lui avait jamais traversé l’esprit.
-Pourquoi pas!
Lullae faillit s’étouffer, elle déglutit difficilement avant de planter un regard ahurit sur le sacrieur.
-T’es quand même pas sérieux?! Une vie aussi calme et chiante?
Zack se mit à rire, plissant les yeux, amusé par la réaction de la cratte.
-C’est peut-être justement l’occasion de laisser derrière moi plein de chose qui m’empêchait d’avancer. Peut-être pas un commerce mais du mercenariat c’est dans mes cordes… Pis si je me souviens, la vie sur Frigost n’a jamais été spécialement cher. Quant à la famille, c’est une idée qui m’intéresse depuis un moment… mais avec les derniers évènements… Tu devrais aussi y songer, à te poser…
-Tu rêves! Moi? Une famille? Une maison à entretenir? FAIRE LA CUISINE?! Jamais de la vie!
La cratte leva les bras au ciel puis quitta la table avec sa chope vide pour la faire remplir sous le regard amusé de Zack.

La soirée s’enchaina et les deux compagnons alignèrent les bières. Ils en avaient besoin pour décompresser, pour s’évader un instant après tout ce qu’ils avaient vécu et pour ne pas penser à la suite, à cette époque inconnue et toutes les incertitudes quant à leur vie ici.

Il était très tard lorsqu’ils quittent la taverne, titubant à l’extérieur par une chaude nuit d’été, quelque chose qui n’existait pas à leur époque sur Frigost.
-Merc… Merce… Mercenaire! Bredouilla Lullae en brandissant le poing en l’air. Je peux t’apprendre en plus! J’ai… été mercenaire… ou je serai mercenaire… je sais plus…
-Zack et Lullae Mercenaires! S’écria Zack en faisant un cadre avec ses doigts comme pour visualiser la scène a travers.
-Ah t’es fou! Lullae et associé! T’as géré une guilde, mais en mercenariat tu m’égales pas, t’es un enfant!
-Eh! Un peu de respect pour ton… ancien… meneur! Répondit Zack en fronçant maladroitement les sourcils.
-NAN, AN-CIEN! Ça compte plus! C’est moi la chef! Répondit Lullae en prenant un air sévère.
Zack voulu répondre, mais alors qu’il marchait, il heurta de plein fouet quelqu’un. 
La personne lui agrippa aussitôt le bras et l’envoya au sol sans même que le sacrieur n’ai le temps de réagir. Lullae de son côté avait déjà dégagé son arc et pointa la personne.
-Je hais ces paysans… Grogna l’homme en époussetant sa veste pourpre.
Il tourna alors son regard vers la cratte et lui lança un regard plein de dédain.
-Tire seulement que j’ai une raison de pouvoir tuer une femme… Paysanne…
En entendant le dernier mot, Lullae décocha aussitôt une flèche magique.
C’est alors que sans qu’elle ne puisse comprendre ce qu’il se passait, l’homme se mit à se déplacer a une vitesse ahurissante, esquivant sans aucun mal la flèche et filant sur la cratte tout en dégainant une épée en forme d’aiguille. Il arriva droit sur Lullae et stoppa la pointe de son arme à quelques millimètres de l’œil de la jeune femme lorsqu’une voix retentie.
-SUFFIT KLIME !
L’homme poussa un soupire et retira son arme du visage de Lullae alors qu’une goutte de sueur coulait le long du visage de cette dernière. 
C’était une femme qui lui avait ordonné de s’arrêté. Vêtue d’une armure d’un bleu pale, elle avait dit cela avec une force qui avait aussitôt calmé les ardeurs du fameux Klime.
-Mon adoré ne serait pas d’accord que l’on maltraite les villageois. Remettons nous en route nous avons du travail.
-Vous avez de la chance, cloportes… Siffla Klime alors qu’il se dirigeait vers sa camarde.

Il n’eut fait que quelque pas lorsqu’un coup de pied en plein dos l’envoya s’écraser quelques mètres plus loin.
Lullae écarquilla les yeux alors qu’elle tournait son regard vers Zack qui retombait au sol après avoir violemment frappé l’autre homme.
-Désolé je connais pas encore les coutumes ici, mais toi je vais vraiment te démonter.
La femme en armure poussa un profond soupire : elle savait maintenant qu’elle ne pouvait plus arrêter son camarade.
-T’es malade?! S’écria Lullae à Zack. T’as dit qu’il fallait pas se faire remarquer !
Le sacrieur esquissa un sourire, beaucoup aurait vu de la fierté mal placé dans ce qu’il était en train de faire, et il devait surement y en avoir, mais le type en face de lui n’était pas n’importe qui et s’ils devaient commencer une vie sur cette ile alors que Lullae et lui n’avaient rien, il fallait réussir un coup d’éclat. A son époque, Zack n’avait jamais affronté Klime mais Kaory lui en avait parlé… c’était un grand malade, aussi hautain que puissant.

Se tournant vers la cratte, Zack lui lança un sourire en coin.
-Si je couche ce type, on fait 50/50 dans notre entreprise de mercenaire et on prend un maison tous les deux.
-Une maison… tous les deux…? T’es défoncé? S’écria la cratte.
Il y eut un sifflement et Klime se trouvait devant Zack, abattant son épée sur lui, ce que le sacrieur bloqua avec une main d’où se mit à couler du sang.
-Je ferai à manger !
-Mais ça ne va pas ! Concentre-toi sur ton stupide combat!
Klime envoya un violent coup de pied dans les cote de Zack qui ne broncha pas, l’alcool aidant a ne pas… trop… sentir la douleur.
-Une petite maison au bord de l’eau…
-OK ! OK MAIS ARRETE DE FAIRE N’IMPORTE QUOI!
Il y eut soudainement un puissant éclat lumineux alors que le tatouage du sacrieur dégageait une lumière blanche. Zack se tourna alors vers Klime qui était pris au dépourvu n’ayant jamais vu un sacrieur faire cela. Zack esquissa un large sourire tout en défiant son adversaire du regard.
-T’es prêt ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Jeu 2 Fév - 1:29

Chapitre 8 : Souvenirs... deux routes

Lorsque Zack rouvrit les yeux, tout était flou autour de lui. Il sentait seulement l’air sur sa peau et sa lui faisait mal. Son corps semblait peser une tonne alors qu’il sentait des à-coups réguliers.
-Tu te réveils enfin ?!
Zack se rendit enfin compte qu’il était porté par Lullae, il reposait sur le dos de la jeune femme qui le portait aussi bien qu’elle pouvait. Sa tête reposait sur l’épaule de la cratte qui avançait difficilement mais sans sourciller.
-Je peux plus bouger…
-Oui bah vu ce que t’as pris c’est un peu logique… C’était une riche idée d’affronter un sbire du comte…
Zack se mit à rire même si cela le faisait souffrir.
-J’me souviens de rien… J’espère que je l’ai touché au moins une fois ou deux…
Lullae esquissa un sourire en coin.
-Ton plan était stupide ! Du coup je vais prendre 10% de part en plus sur notre entreprise histoire que ce soit pas un débile comme toi qui puisse prendre les décisions. Cependant… je pense que Frigost va vite entendre parler nous… Vu ce que tu lui as mis ! Il est pas aussi amoché que toi mais disons qu’il va avoir mal pendant plusieurs jours et c’était pas arrivé depuis un moment à priori. La prochaine fois que t’as ce genre d’éclair de génie : préviens-moi que je t’assomme avant, conclu la cratte avec force.
-Hey t’as dit que je l’ai amoché ! C’est une bonne chose ! Répondit Zack.
-Ouais mais regarde dans quel état t’es… j’ai pas envie de te revoir comme ça…
-Hein ? Qu’est-ce que tu…
-RIEN ! RIEN DU TOUT ! On a une entreprise maintenant ! Si tu te fais défoncer on va gagner moins d’argent C’EST TOUT ! Gronda Lullae.
Zack éclata de rire alors que cela le faisait atrocement souffrir, à tel point qu’il reperdit connaissance.
-Imbécile… on est perdu sur cette ile tous les deux. T’avise pas de mourir, je veux pas te perdre… crétin, dit-elle en marmonnant.

Cette soirée resta gravée dans la tête des deux compagnons, un peu moins pour Zack qui avait été un peu secoué, mais elle avait lancé un processus long et couteux qui aboutit des semaines plus tard à une gigantesque pancarte en bois qui trônait sur une petite maison de la bourgade : « Lullae & Associé : Mercenariat ».
-On a plus une thune… ça a plutôt intérêt à marcher… soupira Zack.
-C’est moi la défaitiste qui croit jamais en rien et qui pense que tout va échouer à tel point que j’ose pas tenter les choses ! ALORS SI j’Y CROIS TU Y CROIS AUSSI !
Le sacrieur tourna le regard vers sa camarade et esquissa un sourire. Ils y avaient mis tout leur cœur, ils avaient fait une centaine de petits boulots pour mettre de côté, dormis dehors, défoncé des monstres, fait des affaires, beaucoup souffert mais ils y étaient arrivés. Parti de rien, ils avaient enfin leur agence de mercenariat.
La nouvelle de la mise à mal de Klime par Zack avait fait le tour de l’ile comme le sacrieur l’avait imaginé. Les contrats affluèrent de toute part que ce soit pour éliminer des monstres, protéger des caravanes de marchandise, ramener des hors la loi ou encore mettre au pas les guildes qui se disputaient les territoires de Frigost. La cratte et le sacrieur se firent rapidement un nom qui attira les regards des plus hautes instances de l’ile.

Assit dans une taverne profondément enfuis dans le mont Torrideau, Arcanes esquissa un sourire en lisant le journal ou trônaient les visages de Lullae et Zack.
-Il s’en sortent bien ? Demanda Shyraphine qui déjeunait juste en face.
-On dirait bien, répondit le Steamer avec un grand sourire.
-Ils sont donc resté sur l’ile…
-Je lui ai demandé, mais je pense pas que l’autre le sache. Ça n’a pas été facile mais un des deux a réellement compris les enjeux de ce qui se passe ici.
-Tu te la joues mystérieux maintenant…
-Peu importe, du moment que l’un des deux est avec nous, l’autre suivra… peut être pas maintenant mais un jour ça viendra.
-Tu places trop d’espoir en eux… t’es trop naïf…
-C’est exactement pour ça que Zack m’a recruté autrefois. J’étais jeune, naïf, plein d’ambition et d’énergie. On dirait qu’aujourd’hui c’est exactement ce qui nous permet de pouvoir arranger les choses.
-Donc celui des deux qui te suis sais pour la clepsydre ?
-C’est plus compliqué que ça… Mon plan va mettre beaucoup de temps à se mettre en place. Je ne suis pas sûr d’en voir la finalité mais si tout se passe comme je l’espère alors peu importe ce qui m’arrive…
Shyraphine avait froncé les sourcils : elle n’aimait pas entendre Arcanes parler comme cela.
-T’as pas intérêt de faire des trucs dans mon dos. Je veux tout savoir de tes plans !
Arcanes plissa les yeux en souriant. Tout son plan était déjà en marche, tout était lancé et se mettait en route petit à petit sans même que Shyraphine ne s’en rende compte. Le steamer avait déjà fait ses choix et rien ne pouvait plus arrêter la machine qui était en route. Même si tout le monde avait perdu de vue la menace, il était toujours là, le dernier Guardian’s prêt à se sacrifier pour empêcher les choses de mal tourner.

-Ne t’en fais pas, tout ira bien.

Shyprahine n’aurait jamais imaginé que les 10 prochaines années allait toutes être dirigé par le plan d’Arcanes. Qu’elle allait suivre et aimer quelqu’un qui avait décider 10 ans plus tôt de se sacrifier pour une cause en emportant de nombreux secret dans sa tombe.
Alors que Zack et Lullae débutaient leur agence de mercenariat et que Shyraphine et Arcanes entamaient leur lutte contre le comte, la vie continua… avec ses obstacles et ses surprises…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Ven 3 Mar - 2:06

Chapitre 9 : Moments décisifs

Il fallut 2 ans à « Lullae & Associé » pour devenir une référence incontournable du mercenariat Frigostien. Cette ferveur donna lieu à l’apparition d’autres groupes de mercenariat mais aucun ne pouvait rivaliser avec le talent des deux anciens Guardian’s. Leur réputation fit le tour de l’ile, puis fit le tour d’Amakna, si bien qu’un jour Zack reçu une lettre qui fit trembler toute la maison. Alors que Lullae s’occupait du classement des contrats, le sacrieur entra dans leur petit bureau en éclatant la porte d’un coup de pied, ce qui énerva aussitôt la cratte mais elle n’eut pas le temps d’en placer une.
Ca fait un bail mais j’ai entendu parler de vous. Votre petit commerce a l’air de bien tourner. Je suis content que vous alliez bien. Lorsqu’on a été transporté… ou je sais pas comment appeler ça, je me suis retrouvé à Cania, je pensais que vous étiez tous mort… Visiblement non ! Pour ma part je me suis installé à Amakna, je travaille dans une taverne et je détrousse les voyageurs au poker. Le jour où j’aurais assez dépouillé de crétin je viendrais vous retrouver ! » Signez KatChat.
Lullae rajusta ses lunettes du bout des doigts. Elle s’était toujours demandé ce qu’était devenu KatChat et cette nouvelle la réconfortait.
-Donc tout le monde est ici…
-Ouais ! On dirait que tout se passe bien pour tout le monde ! Maintenant qu’on sait qu’il va bien, y’a plus de mauvaise surprise qui va sortir de nulle part !
Lullae esquissa un sourire alors qu’elle remettait en place les feuilles de contrat devant elle.
-Fêtons ça ! Dit-elle soudainement.
Zack haussa un sourcil alors qu’il observait la cratte.
-Mais quoi ?! Demanda cette dernière qui n’aimait visiblement pas se regard.
-Depuis quand tu fêtes des trucs toi ? Sauf les gros contrats évidemment…
-T’insinue quoi la ? Je sais faire la fête !
Zack mis ses mains devant sa bouche pour se retenir de rire, ce n’eut malheureusement que pour effet de faire sortir la cratte de ses gonds.
-CA VEUT DIRE QUOI CA ?! TU VEUX QUE JE TE NOIS DANS LE PORT ?!
Zack esquiva un livre de compte qui devait peser plusieurs kilos avant d’éclater de rire. Lullae se rua alors sur lui et le plaqua au sol avec une force inouïe avant de commencer à le tabasser avec le livre de compte qui avait voltigé plus tôt.
-T’ES UN SACRIEUR CA POSE PAS PROBLEME SI JE T’ECLATE LA FACE HEIN !
Alors qu’il recevait des coups, Zack bloqua les mains de Lullae et lui adressa un grand sourire alors que les blessures faites par la cratte se résorbaient rapidement.
-Toujours incapable d’agir normalement hein… Dit-il avec un grand sourire.
Assise à califourchon sur le torse du sacrieur, le livre dans une main, les poignets bloqués par Zack, la cratte la adressa une grimace.
-Pas avec toi nan ! T’es un crétin ! Tête de flan !
Zack éclate de rire ce qui ne fit qu’énerver encore plus la cratte qui voulut se débattre. Manque de chance pour elle, le sacrieur roula sur le côté l’emportant avec elle jusqu’à ce que ce soit elle qui se retrouve au sol.
-Comme tu l’as dit, j’suis un sacrieur, et tu frappes fort donc t’étonnes pas du résultat.
Lullae plongea son regard dans celui du sacrieur et esquissa un sourire d’amusement.
-Tu vas voir !!!

Se relevant avec beaucoup de mal, Zack ne pouvait quitter la clepsydre des yeux. Il pouvait sentir une forte colère bouillonner en lui. Cette machine était l’incarnation ultime de ce qu’il détestait, de ce qu’il craignait de voir un jour.
-Tu le savais ? Gronda Zack à Shyrahine.
-J’avais des doutes… C’est pour cela que je suis venu enquêter… Mais jamais je n’aurai cru… Si cette chose est la alors ça veut dire qu’il est mort pour rien…
Les yeux de Shyprahine s’embuèrent alors qu’elle serrait les dents.
-On doit pulvériser se truc ! MAINTENANT !
Alors qu’il accumulait son énergie, le sacrieur ne pouvait s’empêcher de penser à tout ce qu’il avait ici et que la clepsydre mettait en danger : sa femme, sa fille, son agence, sa vie… Il était hors de question qu’il laisse cette abomination tout gâcher.
Alors que dans sa main s’était accumuler de quoi lancer un assaut dévastateur, il ressentit alors une vive douleur à la poitrine. Il vit du sang gicler devant lui au ralentit alors qu’une ombre apparaissait devant ses yeux.
-On se retrouve !
Alors que Zack discernait enfin de visage de Klime, il était trop tard, le bretteur lui avait assener un nombre de coup beaucoup trop nombreux. Le sacrieur fit pratiquement mit KO instantanément. Avant de perdre connaissance le sacrieur senti une déflagration d’énergie d’une puissance incroyable : Shyraphine était parcouru d’éclairs verdâtres. En un éclair elle se téléporta entre le bretteur et Zack, assena un coup de poing d’une force inouïe qui projeta le sbire du compte au loin. Elle tira aussitôt une flèche surpuissante qui créa une explosion incroyable en percutant Klime.
Agrippa Zack par le bras, elle le souleva comme une plume pour le mettre sur son épaule sans quitter du regard la clepsydre ou était en train de s’attrouper des nombreuses machines du comte pour la protéger.
-On ne peut pas vous laisser repartir… Désolé.
Shyprahine se retourna pour voir un colosse immense qui la regardait à travers un énorme casque en fer. Ce dernier abattis aussitôt une énorme hache sur elle, hache que la cratte bloqua d’une main.
-Vous n’avez aucune chance…
D’un geste de la main Shyraphine projeta le colosse au loin pour qu’il s’éclate contre une paroi.
-Les Dofus sont vraiment effrayant. C’est bien un Dofus que je sens en vous, n’est-ce pas ?
Shyraphine senti un frisson lui parcourir le dos alors qu’elle se tourna en direction de la clepsydre où se trouvait l’homme qui venait de parler. C’est avec horreur qu’elle découvrit le comte Harebourg.
-Cette chose ne devrait pas exister ! S’ecria Shyraphine en pointant la clepsydre du doigt.
-Ce qu’elle m’a dit est donc vrai… Que des gens essayerait de détruire cette machine… Que je devais la cacher… J’ai bien fais de l’écouter.
-Vous devez détruire cette horreur ! Elle n’amènera rien de bon !
-Elle avait dit que vous diriez cela. Shyraphine c’est cela ?
Shyraphine écarquilla les yeux. Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait et elle n’aimait pas du tout cela.
-De qui parlez-vous ?! Qui est cette "elle"?! Gronda la cratte.
-C’est sans importance. Elle avait raison… ainsi il existe des gens qui connaissent ma machine alors que je n’en ai parler a personne ne dehors de mes fidèles associés. Vous êtes ceux qui venez d’ailleurs pour m’empêcher de réaliser mon rêve… Je ne peux pas vous laissez faire !
L’air se refroidit brutalement alors que des centaines d’aiguilles apparurent dans les airs autour de Shyraphine. L’instant d’après les aiguilles lui foncèrent dessus et explosèrent dans un bruit assourdissant.
Lorsque la poussière retomba, il n’y avait aucune trace de Shyraphine ou de Zack. Ils s’étaient volatilisé.

C’est loin de là, au plein cœur de la forêt des pins perdus que Shyraphine et Zack réapparurent. Le choc lorsqu’ils s’écrasèrent au sol réveilla aussitôt le sacrieur.
Un peu sonné, il vit rapidement Shyraphine au sol à ses côtés. Le sacrieur ouvrit grand les yeux lorsqu’il vit la cratte couverte de nombreuse blessure qui saignaient abondamment.
-Tiens bon ! C’est pas le moment de me lâcher ! Qu’est ce qu’il fout ton Dofus ?!
Zack pris Shyraphine dans ses bras et la souleva. Il se mit aussitôt en direction de la bourgade en courant à toute vitesse, espérant de tout cœur que la cratte tienne le coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Jeu 6 Avr - 22:13

Chapitre 10 : Et ils vécurent heureux

Même si Zack courrait à toute vitesse, il lui fallut un bon moment pour rejoindre la bourgade. C’est en trombe qu’il entra dans la maison d’Albert Paisse le médecin du village.
Ce dernier connaissait bien le sacrieur et ne fut pas spécialement étonné de le voir entrer comme cela, et ce malgré l’heure tardive. Mais rapidement, l’eniripsa saisit la gravité de la situation lorsqu’il vit le corps de Shyraphine couvert de blessures.
Il demanda aussitôt à Zack de la poser sur un brancard et se mit à l’ausculter.
-Que lui est-il arrivé ?! Demanda l’eniripsa visiblement inquiet.
-Vous pouvez faire quelque chose ?! S’écria alors Zack qui n’avait pas de temps à perdre.
-Hum… Oui… Je pense… mais…
-Débrouillez-vous ! Elle doit survivre !
Le médecin n’eut pas le temps d’enchainer que Zack quitta le bâtiment d’un pas déterminé.

Tout tournait dans sa tête : souvenirs, colère, regrets, inquiétudes… et surtout cette foutue Clepsydre qui existait bel et bien. Plus il avançait, plus il s’énervait. Rapidement son châtiment agile s’activa sans qu’il s’en rende compte et il se mit à courir à une vitesse hallucinante vers sa destination.

Lorsqu’il arriva enfin là où il voulait, il n’était même pas fatigué : la colère avait pris le dessus. Sa rage estompait tout le reste, elle bouillonnait en lui comme jamais. Alors qu’il observait l’immense château du Comte qui se dressait devant lui, Zack amorça un pas afin de traverser le pont qui le séparait de l’édifice, mais aussitôt il s’arrêta en apercevant une silhouette de l’autre côté. A la vue de cette personne son sang entra en fusion, dégageant plus de haine que jamais.

-Les machines du comte t’ont repéré… tu n’es pas discret comme d’habitude…
-Vraiment ? C’est vraiment ça que tu as à me dire ?! S’écria Zack d’une voix si forte qu’elle fit trembler le pont.
Il fit alors un pas mais aussitôt la personne en face leva la voix.
-Tu ne devrais pas faire ça…
-Ou alors ?!
-Qu’est-ce que tu peux être borné… Toujours à partir au quart de tour… On peut peut-être discuter…
-Discuter ?! Tu te fous de moi ?! Tu travailles pour l’autre cinglée depuis des mois ! Tu savais tout ! Tu as fait ton choix sans m’en parler et maintenant tu veux discuter ?!
-C’est incroyable ! Tu peux pas imaginer une seconde qu’il n’y a pas que ta version des choses dans la vie ?!
-Ma version ? Tu bosses pour Frizz et tu l’as aidé à fabriquer une clepsydre ! T’as aidé cette bande de malade a construit la chose qui nous a tout fait sacrifier pour être sur qu’elle n’existe jamais ! La chose pour qui tous les Guardian’s sont mort, celle pour qui Kaory s’est sacrifié, celle contre laquelle Arcanes à lutter jusqu’à la mort !!! Explique-moi comment tu as pu faire ça Lullae ?! EXPLIQUE-MOI POURQUOI ?!
-… Comme d’habitude tu as déjà fait toutes les questions et les réponses… Je n’ai rien à te répondre, tu ne comprendrais pas. Mais je fais te dire quelque chose de simple : franchi se pont et je devrais te stopper, quoi qu’il en coute…
C’est à ce moment-là que quelque chose craqua dans la tête de Zack. Il senti une vague de rage s’emparer de lui et faire disparaitre toute forme de raisonnement. Brusquement son châtiment blanc apparu en dégageant une puissante lumière et le sacrieur s’élança à travers le pont qu’il traversa à toute vitesse.

L’impact entre son pied et le poing de la cratte dégagea une puissante onde de choc.
Reculant de quelques pas, le sacrieur posa un regard interrogateur sur son adversaire qui le fixait droit dans les yeux.
-J’ai toujours su qu’on s’affronterais pour de bon. J’ai profité de ma présence au château pour faire quelques améliorations sur mon équipement… Même ton super châtiment ne va pas t’aider cette fois…
Zack ne répondit même pas, il amorçât un mouvement mais avec une vitesse inouïe Lullae se retrouva devant lui et lui assena un coup d’une force si puissante que le sacrieur sentit ses cotes craquer lors de l’impact avant de retraverser le pont dans l’autre sens pour s’exploser au sol à mi-chemin.
Lorsqu’il se releva sa vue était brouillée et il pouvait sentir du sang coulé par sa bouche. Mais la rage était toujours la plus forte et il fonça de nouveau sur Lullae.
-Dommage pour toi…
Alors que Zack arrivait devant la cratte, il décocha un coup de poing, mais Lullae le prit largement de vitesse, se déplaçant bien 3 fois plus vite que lui. Elle le frappa en plein poitrine et aussitôt le châtiment du sacrieur disparu alors qu’il tombait à genou le souffle coupé.
-Tu es beaucoup trop sentimental. C’est pour cela que je ne t’ai parlé de rien. Tu n’as aucune idée de ce que je fais ici Zack…
-Tu… les… aides… à fabriquer… la Clepsydre…
-Nous en avons besoin ! Arrête 5 secondes d’être stupide !
-Tu nous a trahis… Tu as trahi les Guardian’s… Tu as trahi Arcanes et Shyraphine… Tu m’as trahi… Tu trahis même notre fille…
Lullae haussa brusquement les sourcils sous le coup de la surprise, c’est à ce moment que Zack en profita pour se relever d’un coup et frapper la cratte avec un assaut assez costaud. La jeune femme fut projetée en arrière presque jusqu’au porte du château.
-On dirait que notre mariage touche à sa fin.
Lullae serra les dents en se relevant. Elle pouvait voir dans le regard de son mari que ce dernier avait récupéré le contrôle de lui-même. Sa rage n’avait pas disparu mais il l’avait canalisé, ce qui était d’autant plus inquiétant.
-T’es vraiment un mari compliqué… Dit elle se relevant avec un petit sourire en coin.
Un vent puissant souffla sur le pont alors que le couple se fixait droit dans les yeux, tous les deux prêt à en découdre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Lun 8 Mai - 1:24

Chapitre 11 : La fin?

L’affrontement démarra très rapidement. Une pluie de poing affronta une pluie de flèche dans un vacarme assourdissant. Les deux adversaires échangeaient coups sur coups, enchainant leurs techniques les plus puissantes dans le but de vaincre l’autre. Chacun connaissait très bien la façon de se battre de l’autre et quasiment tous leurs échanges débouchaient sur une égalité. Si l’un parvenait à mettre un coup à l’autre alors il en prenait un en retour juste après.

Alors que chacun retombait lourdement sur le sol après un énième duel, ils eurent tous les deux comme un déclic en se relevant. Avec la rage du combat ils n’avaient pas encore tout à fait réalisé ce qu’il se passait mais petit à petit ils comprenaient… ils comprenaient qu’ils étaient vraiment en train de s’affronter à mort.
Le sacrieur posa les yeux sur la cratte tandis qu’il respirait difficilement à cause des blessures laissée par toutes les flèches qu’il avait reçues. Sa vue se troublait légèrement à cause de la fatigue mais l’espace d’un instant il discerna correctement le visage de celle qui était sa femme jusque-là.
-Arrête ça… Grogna-t-elle en se tenant les cotes à cause de la douleur.
Zack se redressa, essuyant le sang qui couleur d’une blessure sur sa joue sans pour autant arrêter de fixer la cratte.
-De faire quoi ? Demanda-t-il d’un ton qui se voulu plus sec que ce qu’il aurait voulu.
-De me regarder comme si tu espérais que ça finisse bien entre nous deux. Je t’assure qu’il est hors de question que je te laisse passer. A partir de là, il n’y a aucun retour en arrière, soit je t’arrête, soit tu vas devoir me tuer pour atteindre la clepsydre.

Lullae avait dit cela avec un aplomb qui avait glacé Zack.

-On en arrive là… Tout ça pour quoi ?
-Pour tous nous sauver. Pour retrouver notre monde à nous.
-Harebourg t’as convaincu de ça… T’es vraiment tombé dans ce piège ?
-Harebourg n’a rien à voir là-dedans…
-Alors qui ?! S’énerva Zack.
-Arcanes. Répondit aussitôt Lullae sur un ton tranchant.
Zack écarquilla les yeux. L’espace d’un instant il pensa avoir mal comprit mais non, il avait bien entendu « Arcanes ».
-Il est venu me voir un peu après notre arrivée. Il m’a expliqué un tas de truc scientifique que seul lui comprends, mais la version courte que j’ai retenue c’est qu’on peut rentrer chez nous grâce à la clepsydre et changer les choses.
-Oui… bien sur… jouer avec le temps… c’est une super idée.
-Tu ne veux pas revoir tout le monde ? Retrouver les Guardian’s ? Kaory ?
Zack esquissa un sourire en pensant à son ancienne mentor. De nombreux souvenirs lui revinrent en une fraction de seconde, cela lui apporta autan de joie que de tristesse.
-J’aimerai revoir tout le monde… S’amuser au coin du feu et s’offrir des cadeaux… Partir affronter des monstres aux 4 coins du monde, se battre comme des nabots ou regarder des matchs de boufbowl…

Il planta alors son regard dans celui de Lullae.

-Mais tout ça s’est fini. On a évité une catastrophe… Et même si on ne sera pas la… les autres Guardian’s naitrons dans des années. Ils vivront leur vie, feront leurs expériences et feront de grandes choses, même si nous ne serons pas là. Ils iront même plus loin car la clepsydre ne sera pas une menace pour eux.
Zack leva la tête vers le ciel ou tourbillonnait de la neige balayée par une puissant blizzard.
-J’ai toujours su que notre époque te manquerait… J’ai naïvement pensé que le fait qu’on se créer notre chez nous te suffirait… que ce qu’il y avait entre nous serait assez fort… Puis quand Clara est née j’ai pensé que c’était enfin bon, que rien ne pourrait plus te tenter. Que tu te serais faite à notre vie ici, tous les trois.
Ton scenario est vraiment tentant mais qu’arrive-t-il à notre fille dans ta version de l’histoire ?

Lullae ne répondit rien, cela eut pour effet de faire sourire Zack mais vraiment pas de bon cœur.
-Si tu ne m’as parlé de rien, c’est bien parce qu’il y avait un problème dans ton plan. Peut-être qu’elle ne compte pas pour toi, mais malheureusement pour toi, ce n’est pas mon cas.
Zack quitta le ciel des yeux pour reporter son regard sur Lullae.
-Donc oui, visiblement l’un de nous deux va devoir mourir ici car tu n’abandonneras pas ton plan et je n’abandonnerais pas notre fille.
-Tu n’as aucune idée de la difficulté qu’il m’a fallu pour prendre cette décision !!! S’écria soudain la cratte.
-Tu as tes raisons. J’ai les miennes. Tout ça ne mènera à rien…

Le tatouage de Zack se mit à émettre une puissante lumière blanche qui n’avait jamais été aussi vive. De son côté Lullae se mit en garde, brandissant son arc fabriqué par les meilleurs artisans du comte Harebourg et empreint de la magie du Dofus des glaces dont disposait le comte.
Le sacrieur bondit en direction de la cratte avec une vitesse inouïe pour en découdre. Il était hors de question qui laisse Lullae gagner. Il ne fallait surtout pas jouer avec le temps et il refusait d’autan plus de perdre sa fille. La cratte décochait une flèche d’énergie surpuissante qui fondit sur Zack. Ce dernier l’éclata d’un puissant coup de poing avant de continuer sa course. Il traversa les mètres restant en accumulant toute son énergie dans sa main droite alors qu’il arrivait juste devant Lullae.

-Désolé mais je n’ai pas la ch…
Le sacrieur écarquilla les yeux alors que l’arc de Lullae se changeait en épée. Emporté dans son élan le sacrieur ne put rien faire lorsque la lame glacée lui transperça la poitrine de part en part. Il termina sa course dans les bras de la cratte qui le retenu.
-Je te l’avais dit…
Zack toussa alors violement du sang tandis que Lullae posait la tête de l’homme sur son épaule sans pour autant retirer son épée.
-Tu… fais… une erreur… Bredouilla le sacrieur alors que son tatouage reprenait son apparence normale.
-Je suis désolée Zack…
-Qu’est ce qui… te manque ici… pour que tu tiennes tant à tout risquer…
Lullae ne répondit pas… Elle fit disparaitre l’épée, ce qui eut pour effet de faire tomber Zack mais elle le rattrapa et le serra contre elle.
-Lullae… Clara…

Le sacrieur utilisa ses dernières forces pour repousser la cratte. Il tituba en arrière mais arriva à rester debout.

-Tu n’as pas… le droit… de la condamner comme ça… c’est NOTRE FILLE !

Zack toussa de nouveau du sang. Il voulut reprendre la parole mais aucun son ne sorti de sa bouche. Posant une main sur sa blessure, le sacrieur tomba à genou. Il leva les yeux vers Lullae et rassembla tout ce qui lui restait d’énergie.
-Je te connais… Je ne suis pas tombé amoureux pour rien… Tu penses être en train de faire ce qu’il faut…

Zack vacilla mais se reprit. Sa vue était de plus en plus brouillée, il faisait tout son possible pour tenir jusqu’au bout.

-Mais tu te trompes… Tu peux encore faire le bon choix… Sauve tout le monde… Sauve la !

Le regard de Zack s’éteint aussitôt qu’il eut prononcé ses derniers mots. Le sacrieur tomba alors lourdement dans la neige qui se teintait de rouge alors que le blizzard fouettait son corps. A genou dans la neige, Lullae fixait le corps inerte de son mari. Serrant les dents, elle ne put retenir les larmes qui se mirent à couler sur ses joues. Son cœur se serra à la vue de l’homme qu’elle avait aimé et qui venait de disparaitre à jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   Ven 12 Mai - 0:31

Chapitre 12 : La décision

Un bruit sourd retenti derrière Lullae. La cratte écarquilla aussitôt les yeux, séchant instantanément ses larmes tout en se relevant.
-Klime ne t’en pensais pas capable… Je suis agréablement surpris du contraire.
Lullae se retourna pour faire face au comte Harebourg. Aussi puissant qu’impressionnant, le xelor la fixait de ses yeux bleus luisants.
-La clepsydre est ma priorité…
-Etonnant, car de loin tu semblais essayer de le raisonner…
Lullae senti son cœur se serrer mais elle afficha une expression des plus dure.
-Il n’était rien, juste quelqu’un avec qui j’ai fait un bout de chemin.
-Vous avez pourtant une enfant…
Lullae secoua la tête visiblement exaspérée.
-Faut croire que je ne suis pas faite pour être mère. L’interrogatoire va continuer longtemps ?
La cratte avait dit cela avec un ton tranchant qui fit ricaner le comte.
-Met en ordre tes affaires et reviens au château, Frizz a préparé une chambre pour toi… elle doit bien t’apprécier.
Lullae acquiesça d’un hochement de tête tandis que le comte disparaissait dans un éclair bleuté.


La nuit venait de tombé lorsque la porte d’Albert Paisse s’ouvrit avec éclat alors que le médecin auscultait un patient.
-Décidément, quand c’est pas le mari c’est…
Son visage se figea lorsqu’il reconnut le corps de Zack sur l’épaule de Lullae.
-Il… il est… mort ?
Lullae laissa retomber le corps sur le sol, elle était à bout de souffle de l’avoir transporté aussi longtemps.
-Faite ce qu’il faut… Dit-elle avant de repartir sous le regard ahurit d’Albert.


Traçant sa route jusqu’à sa maison, elle ouvrit la porte au-dessus de laquelle trônait fièrement l’enseigne « Lullae et Associé ».
A l’intérieur il n’y avait aucun bruit… c’était comme si le temps s’était arrêté au moment où elle avait franchi la porte… comme si tout l’avait rattrapé d’un coup. Refermant la porte lentement, elle se laissa tomber contre elle et glissa jusqu’à se retrouver assise au sol. Elle était couverte de blessure, son corps était endolori mais elle s’en moquait : elle bouillait de rage.
Des pas se firent alors entendre dans les escaliers qui menaient aux chambres. Lullae n’eut pas le temps de réagir que sa fille se trouvait en face d’elle, la fixant avec inquiétude.
-Tout vas bien ? Demanda-t-elle vraiment inquiète.
Lullae acquiesça en hochant la tête, n’ayant plus la force de parler. Sa fille se jeta alors dans ses bras, ce qui ne fut pas sans douleur au vu de la condition de la cratte.
Les deux femmes restèrent là sans bouger, sans faire un bruit alors que Lullae serrait sa fille contre elle.
On tambourina alors à la porte.
-OUVRE OU J’EXPLOSE TA PUTAIN DE MAISON ! Gronda une voix puissante à l’extérieur.
-Tante Shy…
-Va dans ta chambre, répondit Lullae d’un ton sec qui fit instantanément obéir Clara qui disparut dans les escaliers.

Lullae se releva, prit une profonde inspiration puis ouvrit la porte. Elle découvrit alors Shyraphine qui la fixait d’un regard noir.
-Ecoute… Commença Lullae.
Elle fut interrompue par un coup de poing qui l’envoya a l’autre bout de la pièce. Shyraphine entra dans la maison en claquant la porte derrière.
-Donne-moi une raison de ne pas te tuer ?!
Lullae se releva avec beaucoup de mal, entre son combat avec Zack et un coup porté par une détentrice de Dofus ça faisait beaucoup en une journée.
-De quoi tu parles ?
-Epargne moi tes conneries. Le corps de Zack est criblé d’impact de flèches cra !
-Je suis le plan de ton ex-mari… Lança Lullae en essuyant le sang qu’elle avait sur les lèvres.
Le corps de Shyraphine fut alors parcouru d’éclairs verts tandis que son visage s’emplissait de colère. Alors qu’elle s’approcha de Lullae, cette dernière se redressa et lui fit face la stoppant net.
-Réparer et trafiquer la Clepsydre pour retourner à notre époque. Quel qu’en soit le cout. QUEL QU’EN SOIT LE COUT ! Hurla Lullae à bout de nerf.
-Qu’est-ce qu’il t’a dit ? Demanda Shyraphine avec colère.
-Qu’on pouvait retourner chez nous. Empêcher l’incident de la Clepsydre pour qu’elle ne détruise pas l’avenir et qu’on puisse repartir retrouver les gens auquel on tient.
-Et pour retrouver ses gens tu étais prête à tuer Zack ?! Comment as-tu pu lui faire ça ?!
-Arcanes a dit que cela n’avait pas d’importance…
Shyraphine haussa un sourcil : elle ne s’attendait absolument pas à cette réponse. Devant la surprise de cette dernière, Lullae enchaina aussitôt :
-Il m’a dit que ce genre de problème pourrait être résolu…
Shyraphine resta bouche bée, elle dévisagea la cratte qui se trouvait en face d’elle, presque avec dégout.
-« Ce genre de problème » ? Tuer ton propre mari ? Mais qu’est-ce que t’es devenu ?!
Lullae serra les dents, elle prit une grande inspiration :
-Je fais ce qu’il faut. J’ai toujours dis à Zack de ne pas me forcer à prendre de décision. Je lui ai dit de repartir lorsqu’il était sur le pont. Il ne m’a pas écouté…
Shyraphine bondit sans crier gare et attrapa Lullae par la gorge, éclatant la cratte contre un mur.
-TU T’ENTENDS PARLER ?! TU N’AS PAS LE MOINDRE REMORDS ?! TU TE RENDS COMPTE DE CE QUE TU VIENS DE FAIRE ?!
Lullae essaya de se débattre mais la force de Shyraphine était tellement gigantesque à cause du Dofus, qu’elle n’avait aucune chance, elle ne pouvait que sentir la poigne de fer de la cratte autour de sa gorge. Mais alors qu’elle allait tourner de l’œil, Shyraphine la lâcha, la laissant lourdement s’écraser sur le sol. La fixant alors de haut, Shyraphine planta un regard plein de haine et de dégout dans le sien.
-J’irai enterrer Zack à coté de mon mari, ne t’avise même pas de venir là-bas…
Shyraphine se dirigea vers la porte mais s’arrêta une derrière fois.
-Ah, si je te croise encore une fois, je te tue.
Lullae porta ses mains à sa gorge tout en regardant Shyraphine quitter la maison. Tournant la tête vers les escaliers, elle découvrit alors sa fille au sommet qui la fixait avec horreur.
-Maman… qu’est-ce que… tu as fait…
-Clara…
Lullae voulu se relever mais tout se mit à tourner autour d’elle. La fatigue, la douleur, la colère… tout se mélangeait. Sans rien pouvoir faire, elle s’effondra soudainement en perdant connaissance.


La nuit passa et au petit matin Lullae reprit connaissance, affalée sur le sol de son salon. Se relevant avec les quelques forces qu’elle avait récupéré, elle fit le tour de la maison pour trouver sa fille sans succès. Elle ne cessait de se remémorer le regard horrifié de sa fille qui la fixait et cela lui tordait l’estomac. Fermant les yeux l’espace d’un instant pour essayer de faire le point, elle les rouvrit soudainement, dégageant une soudaine détermination avant de quitter sa maison.


Alors qu’un vent puissant fouettait le Mont Torrideau. Lullae avançait en direction des deux tombes qui se trouvaient en plein milieu de l’immense étendue de neige.
-Je t’ai dit que je te tuerai, ce n’était pas assez clair ? Demanda Shyraphine qui se releva alors qu’elle était assise devant la tombe qu’elle venait de creuser et qui arborait le nom de « Zack ».
-Tu ne m’apprécie pas et ça n’a de toute façon jamais été le cas. Mais je fais confiance à Arcanes, toi aussi tu croyais en lui. Je n’ai peut-être pas fait les choses comme il fallait mais je veux en finir avec le comte et cette foutu machine. Qu’on retrouve notre monde et notre famille !
-Je préfère te tuer ici et m’occuper d’Harebourg seule ! Gronda Shyraphine.
-Tu ne peux pas comprendre mes décisions. Mais visiblement Arcanes t’as donné des infos que je n’ai pas et il m’en a donné que tu n’as pas. J’ai moi-même fais des découvertes en travaillant pour le comte ! La clepsydre est plus puissante que jamais : d’après Frizz c’est à cause d’une perturbation dans le temps causé par la présence d’un Dofus. Cela rend le comte plus fort que jamais, il pourrait dominer le monde des douze. A cause de toi !
Shyraphine en avait assez, elle amorça un mouvement vers Lullae.
-Zack avait raison, on ne doit pas jouer avec le temps ! Ta présence ici alors que tu possèdes un Dofus perturbe tout car le Dofus Emeraude est aussi présent à cette époque et le fait qu’il y en ait deux cause de graves problèmes. D’après Arcanes si on modifie la clepsydre : ce que j’ai fait, et qu’on repart, tout ira bien. Même si cela fait que le comte disposera d’une clepsydre a l’époque d’où on vient, au moins elle ne sera pas une bombe à retardement.
-Alors si tout es si fabuleux, pourquoi ne pas en avoir parlé à Zack ?! Tu crois vraiment que j’ai du temps à perdre a t’écou…
-Parce que Clara ne pourrait pas venir avec nous… Et je sais qu’il ne l’aurait jamais abandonné… Il n'aurait aussi jamais laissé la Clepsydre fonctionner et risquer de mettre en danger le futur...

Lullae ferma les yeux.

-Arcanes le savait… Il m’a dit que si Zack se mettait en travers de ma route je ne devais pas hésiter car quoi qu’il arrive, lorsqu’on retournerait à notre époque tout serait arrangé., que je pourrai le retrouver…

Eclatant soudain de rage, mêlant larmes qui ruisselaient sur ses joues et colère, Lullae hurla des paroles qui figèrent Shyraphine sur place.

-J’AI DÛ CHOISIR ENTRE MON MARI ET MA FILLE ! AFIN DE SAUVER MON MARI J’AI DÛ LE TUER ET J’AI CONDAMNER MA PROPRE ENFANT ! ALORS NE VIENS PAS ME FAIRE LA MORALE ! JE VAIS TUER HAREBOURG, RETOURNER CHEZ NOUS ET JE POURRAIS SERRER ZACK DANS MES BRAS ! SI TU VEUX ME TUER VAS-Y, SINON ON A DU TRAVAIL !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Background] Zack - Arc 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Background Personnages
» [RESOLU] Background selon le lieu et sauvegarde
» Background du LA géant
» [Background/Officiel] Calendrier impérial
» theme background mois de mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guardian's :: Rez-de-chaussé :: La Bibliothèque-
Sauter vers: