Guardian's

Guilde Dofus sur Li Crounch
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» [Background] Zack - Arc 3
par Zack Ven 12 Mai - 0:31

» départ vegeta-dbz
par vegeta-dbz Dim 22 Mai - 14:04

» [Background] Zack - Arc 2
par Zack Mar 19 Avr - 1:01

» Ca coule à pic ! Candidature d'un steamer qui se prénominone Mozef
par Arcanes/Golbezor Mar 29 Mar - 12:35

» Candidature de RTH
par Arcanes/Golbezor Ven 18 Mar - 20:39

» Recrutement Kei Alias L’alcoolique !
par Arcanes/Golbezor Ven 18 Mar - 20:38

» Candidature d'Alexiielle
par Arcanes/Golbezor Ven 18 Mar - 20:36

» Disponibilités
par vegeta-dbz Ven 18 Mar - 18:13

» candidature de vegeta-dbz
par Arcanes/Golbezor Lun 14 Mar - 11:54

Teamspeak

Partagez | 
 

 [Background] Zack - Arc 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Dim 3 Fév - 5:12

Chapitre 16 : Apparence.
Une fois dans la zone des bandits, le groupe découvrit un grand nombre de cadavres et autres avertissements visant à faire fuir les gêneurs. Tandis que Zack et Izalith ne s’en préoccupaient pas, Shyraphine observaient de nombreux détails. Elle était de plus en plus anxieuse mais elle avait promis de veiller sur ces deux nouveaux amis, il lui était impossible de reculer maintenant. Cependant elle passait son temps à soupirer :
-J’en ai maaaaarre ! Je veux manger ! Je veux prendre un bain chaud !
A côté d’elle, Pioline hochait la tête comme pour supporter sa camarade.
-Arrête de te plaindre ! C’est ça la vie d’aventurier !
-Non ! Non ! Non ! Moi je me contentais de faire des petites missions ! Eliminer des porkass ! Trouver des voleurs que je volais par la suite ! Mais le soir je pouvais rentrer chez moi ! Au chaud ! Au calme !
-Nous aussi à une époque… ca date…, lança Zack en souriant avec nostalgie à son compagnon pandawa.
-Vous êtes des lavettes ! Parcourir le monde, affronter des trucs énormes et boire jusqu'à plus soif ! C’est ça la vie ! La vraie !
Pioline acquiesça en hochant la tête.
-Hey ! De quel côté t’es toi ! S’écria Shyraphine à l’attention du sanglier.
-Haha de mon côté ! C’est Pioline l'Intrépide !
Au même instant Izalith et Pioline fixèrent Shyraphine avec des flammes dans les yeux. La Cratte se frappa le front tandis que Zack éclatait de rire.

Comme tout le monde était épuisé, il fut décidé d’établir un campement pour la nuit. Le chemin qu’ils avaient pris était bordé de hautes falaises qui les protégeais du vent et qui possédaient des abris naturels.
Le groupe fit un feu et mangea le peu de rations qui leur restait. Shyraphine et Pioline s’endormirent aussitôt tandis que Zack et Izalith restaient prêt du feu.
-On va enfin pour s’occuper de son cas. Il y a 14 ans nous n’avons rien pu faire mais cette fois il va payer.
-A toi de choisir maintenant, répondit Izalith en se levant.
Zack acquiesça, le regard perdu dans le vide.

Lorsque le matin se leva, tout était calme. Shyraphine s’étira et bailla de concert avec Pioline.
-Hey ! Encore en train de dormir ? Lança-t-elle les yeux à moitié ouvert.
N’obtenant pas de réponse elle regarda autour d’elle et ne vit personne. Il ne restait que Pioline et elle.

Izalith et Zack avaient marché toute la nuit pour finir par arriver devant ce qui semblait être le repère des bandits à en juger par les habitants construites à même les falaises et le nombre de cadavres pendus un peu partout.
Les deux compagnons s’arrêtèrent devant l’entrée, le pandawa prit alors une grande inspiration et crachat une boule de feu qui pulvérisa l’un des bâtiments.
-SHEYYYYYYYYYYYK ! Gronda Zack.
Les bandits, prit par surprise, ne comprirent pas tout de suite ce qu’il se passait, mais rapidement ils s’organisèrent, sortant de leurs maisons en hauteur, et regardant les deux inconnus qui attaquaient leur camp.
-SORT DE LA ! ENFOIRE ! ON SAIT OU TU TE CACHES ! Hurlât Zack.
Une porte s’ouvrit alors avec fracas et un xelor en sorti. Zack et Izalith serrèrent alors les dents : il s’agissait bien de Sheyk. Il portait son masque et la même tenue qu’autrefois.
-Tuez-les, lança le xelor à ses bandits.

Aussitôt une nuée de bandit sauta dans les airs pour foncer droit sur Izalith et Zack. Mais tout cet attroupement de hors la loi n’avaient pas la moindre idée de la rage qui bouillonnait à l’intérieur des deux combattants. Le choc entre les deux groupes fut brutal, les coups des deux Guardian’s envoyèrent au tapis plusieurs bandits.
Izalith usait de ses Pandashot, recouvrant certains bandits de vomi au passage tandis que Zack collait des coups de pieds et autres assauts à ses ennemis.
Du haut de sa maison, Sheyk regardait le spectacle. D’un geste de la main il projeta alors de la poussière en direction des combattants mais Izalith cracha à ce moment un jet de flamme qui embrasa la poussière et la fit exploser avant qu’elles ne les atteignent.
-Je me charge de lui ! S’écria Izalith.
Il sauta alors en direction de Zack qui lui donna un violent coup de pied afin de le faire décoller en direction de Sheyk. Le Pandawa entama une fulgurante ascension et se retrouva au niveau de leur ennemi. Il s’apprêtait à le frapper lorsque deux cercles violets apparurent autour de lui, l’entravant complètement. Sheyk fit alors apparaitre une aiguille qu’il lança sur le pandawa. Ce dernier disparu brutalement laissant place à Zack qui pulvérisa l’aiguille d’un coup de pied avant d’en coller un second en pleine tête au xelor qui fut projeté contre sa maison qui s’écroula sous le choc. Zack retomba alors au sol ou des bandits l’accueillirent sans grand succès avant d’être tous envoyé dans le décor.
Sheyk ressorti alors des débris, hors de lui.
-Comment osez-vous nous attaquer !
Il amorça alors un mouvement pour lancer un sort mais Izalith lui colla un violent coup de poing dans le ventre avant de lui assener une série de coup si puissant que chacun dégageait une onde de choc.
-Ça c’est pour ce que tu as fait à la guilde !
Sheyk réussi à repousser Izalith mais il fut alors attaquer par Zack qui lui colla un assaut dans le ventre avant de l’envoyer s’écraser contre une paroi en face.
Les bandits encore debout fondirent sur Zack qui ne riposta pas, il reçut un nombre de coup hallucinant avant expulses tous ses assaillants en arrière. Son corps se mit alors à dégagé des éclairs noirs.
-Juste ce qu’il me fallait…
Dans sa main droite apparue alors une boule d’éclairs noirs. Tandis qu’en face, Sheyk complétement sonné, essayait de rester debout alors que son masque tombait en morceau suite à la violence des coups d’Izalith.
Lorsque l’attaque de Zack fut prête, il courut à toute vitesse en direction du xelor.
-Je vais venger la guilde en t’ôtant la vie !
Sheyk regardait son ennemi lui arriver droit dessus.
-Pour qui… te prends tu… Qui…êtes…vous ?
Izalith écarquilla alors les yeux. La voix du xelor avait complétement changé maintenant qu’il n’avait plus son masque. C’était la voix d’une femme, ce n’était pas Sheyk.
-ZACK NON !
Il était trop tard, aveuglé par la rage, le sacrieur n’entendait plus rien. Il avait atteint son ennemi et s’apprêtait à lui assener une punition fatale.
Izalith ingurgita rapidement un flacon sorti de sa sacoche puis bondit avec une vitesse hallucinante vers Zack avant de s’interposer entre le xelor et lui. Pour assener à son ami un violent coup de poing en pleine poitrine, lui coupant net le soufflant et faisant se dissiper son sort. Zack s’écroula alors au sol tandis que les bandits les encerclaient Izalith et lui.
Le pandawa se tourna alors vers la xelor, il planta son regard furieux sur elle.
-Tu n’es pas Sheyk ! Qu’est-ce que tu fous avec son masque ? T’es qui bordel ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Mar 5 Fév - 14:35

Chapitre 17 : Révélations et autres complots.

Izalith était encerclé par les bandits et ce n’était pas Zack, inerte au sol, qui allait pouvoir l’aider. De son côté la xelorette se dégageait de la paroi, visiblement furieuse. Les bandits sautèrent alors sur la pandawa qui se mit en garde.
-Ça suffit ! Gronda la xelorette.
Elle épousseta ses épaules puis posa son regard sur Izalith.
-Vous êtes des Guardian’s n’est-ce pas ?
Izalith, sur ces gardes, acquiesça. Suite à quoi la xelorette ordonna à tous les bandits d’aller s’occuper de réparer le campement et de soigner Zack. Le pandawa ne rétorqua pas et les laissa emmener son compagnon tandis que la xelorette lui fit signe de le suivre.

Assit dans la maison de la chef des bandits, Izalith attendait de savoir ce qu’elle allait lui raconter. Apres s’être installée à califourchon sur une chaise, les bras appuyés sur le dossier, elle prit la parole :
-Le Sheyk que vous cherchez n’est pas ici. Je me nomme Sheykine et je suis sa sœur. C’est lui qui a créé ce groupe de bandit il y a plusieurs années avant de m’en donner le contrôle…
-Je m’en fou royalement. Ou est-il maintenant ? Coupa Izalith.
-Je… n’en sais rien du tout… Il y a 4 ans il m’a donné le contrôle du clan puis il est parti.
-Alors on n’a plus rien à faire ici… Vous avisez juste pas d’attaquer le village en bas du massif du côté de Sidimotes… Sinon on reviendra vous défoncer.
Izalith allait partir quand Sheykine l’interpella :
-Vous le cherchez pour récupérer la relique ?
-Non, uniquement pour le tuer; la relique n'est plus un problème, elle est scellée.
-Je vois…
Sheykine claqua des doigts et un sablier apparu au-dessus de la tête d’Izalith.
-Il m’a dit que si je vous rencontrais un jour, je devais te monter cela…

Izalith cligna des yeux et l’instant d’après il se trouvait au milieu du campement des bandits sauf que tout ce qu’il voyait était en noir et blanc.
Tout le monde s’activait autour de lui sans le remarquer. Le campement était un gigantesque champ de bataille, tout était en feu, des bandits gisaient au sol inconscients voir morts. Seul Sheyk et sa sœur se tenaient encore debout et faisaient face à des hommes en armure.
-Donnez-nous la relique ! Gronda l’un des soldats.
-Vous rêvez ! Elle est mienne ! Dégagez d’ici vermines !
-Allons, Allons, Sheyk. Vous êtes fort, mais penser une seule seconde que vous viendrez à bout d’une escouade d’élite de Bonta…. Quand même… Ricana une Iop assise au bord d’une des falaises qui surplombaient le camp.
-C’était un Guardian’s… il faisait partie de cette guilde de loque. Ecrasons le et rentrons, gronda un énorme osamodas qui se tenait derrière les soldats.
-On s’ennuiiiiiiiiiii !!!! S’écria une petite fecatte assise au sol.
-Cette relique revient à Bonta. Dépêchez-vous de nous la donner !

Izalith cligna des yeux et l’instant il se trouvait dans une maison. Découvrant Skeyk en train de faire ses bagages tandis que Sheykine essayait de le retenir.
-C’est de la folie ! Ils ont la relique et alors ? Elle ne vaut pas le coup que tu ailles mourir ! En plus elle est scellée !
-C’est plus compliqué. Un sceau est fait de l’énergie de son créateur. Le meneur étant mort, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne se dissipe. De plus, Bonta dispose de moyens colossaux pour briser les sorts de scellement. Je ne sais pas ce qu’ils comptent en faire mais elle m’appartient ! C’est moi qui marcherait sur Anachetora avec !
-Encore cette idée insensée !!!
-Tu ne peux pas comprendre. Je te laisse le clan pour l’instant. Je ne sais pas quand je reviendrais, alors prends soin de toi. Dit-il en souriant.
-Sheyk ! Pourquoi ?! Pourquoi tout ça ?!
-Je t’expliquerai un jour. Si tu rencontres Zack et Izalith avant que je ne sois revenu alors montre tout ça à Izalith.
-Seulement à lui ?
-Izalith saura quoi faire de ce genre d’information, Zack n’écouterait pas.

Izalith cligna des yeux et il se retrouva de nouveau dans la maison de Sheykine. Il poussa un soupire tout en secouant la tête. Quoi qu’il se trame dans l’ombre, cela n’engageait rien de bon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Ven 8 Fév - 2:02


Chapitre 18 : Chacun sa route.

Zack avait repris connaissance, assit sur sa couchette, il réfléchissait à ce qu’Izalith venait de lui raconter de sa vision.
-C’est mauvais…
-Très. Notre guilde est alliée avec la cité blanche. S’ils avaient récupéré notre relique, ils auraient dû contacter Kaory.
-Bonta n’est pas aussi blanche que vous le pensez… répondit Sheykine avec aplomb.
-Nous sommes loin de tout Zaap et nous avons toujours notre mission. Maehny a été claire : il nous faut ce type et sa division. Bonta dispose de la relique depuis 4 ans, s’ils avaient voulu s’en servir ce serait fait non ?
-Donc c’est justement une question de temps. Ils ne l’ont pas pris pour la cacher, ils l’utiliseront tôt ou tard.
-Et qu’est-ce que tu veux faire ?
-Tu vas chercher ce Rigald et moi je vais au point de rendez-vous de la guilde.
-Tu penses être en état de te retaper le chemin inverse seul ? Tu tiens à peine debout !
Zack voulu rétorquer mais il était effectivement en piteux état. Cependant au vu de la situation, il n’avait pas le choix.
-Avec mes châtiments je pourrais puiser assez d’énergie pour le faire.
-Arrête de déconner ! Ce sont tes châtiments qui te mettent dans cet état ! On doit traverser Sidimote, on trouve le feca puis on cherche un zaap.
Zack se leva et tituba avant de se ressaisir.
-Tu sais aussi bien que moi que la relique ne doit pas être utilisée. Peu importe mon état, j’ai juré de protéger la relique lorsque je suis entré dans la guilde.
Izalith ne répondit pas pour la simple et bonne raison qu’il en était de même pour lui. L’ancien meneur avait été très clair quant aux dangers de la relique.

Quelques instants plus tard, le groupe se trouvait dehors, devant l’entrée du camp. Zack faisait face à Sheykine et Izalith. Le pandawa n’aimait pas ça mais il n’y avait pas d’autre choix.
-Alors on se sépare… Tache de pas te faire tuer. Je ne serais pas là pour couvrir tes arrières.
Zack esquissa un sourire puis salua son ami avant de partir en courant tandis que son châtiment agile recouvrait son corps.
Sheykine le regarda partir puis se tourna vers Izalith.
-Vous êtes pressez par le temps alors je vais vous donnez un coup de main.
-Un coup de main ?
-Je connais ces belles montagnes par cœur. Avec moi se sera plus rapide d’aller jusqu'à Sidimotes.
Izalith était surprit, il n’eut pas le temps de demander, que Sheykine s’expliqua.
-Je ne cautionne pas tout ce qu’il a fait mais mon frère m’a expliqué le danger de cette relique. Je suis déjà resté ici trop longtemps sans rien faire.
-Et le clan ?
-Ils sauront se débrouiller sans moi. Cela fait des années qu’ils ont pour ordre de piller les convois de Bonta afin d’affaiblir la cité si un jour on devait l’attaquer pour récupérer la relique. J’étais surtout là pour faire croire aux gens à l’extérieur que mon frère était toujours dans les parages.
-Alors allons-y.


Zack courait à toute vitesse depuis plusieurs heures en suivant le chemin indiqué par Sheykine afin de sortir au plus vite du massif. Il se moquait de la fatigue et même si son corps devenait de plus en plus lourd, il donnait tout ce qu’il avait.
Pendant ce temps il ne cessait d’essayer de comprendre tout ce que cela voulait dire : pourquoi Bonta avait la relique et que comptait-elle en faire ? Comment ni Kaory, ni Maehny n’avaient envisagés que le sceau se dissiperait ? Pourquoi Sheyk voulait prévenir Kaory alors qu’il avait essayé de la tuer autrefois ? Il se passait quelque chose mais le sacrieur n’arrivait pas à mettre le doigt dessus.
La fatigue s’insinuait en lui de plus en plus si bien qu’il n’eut d’autre choix que d’activer son châtiment blanc qui recouvrit aussitôt son corps à la place du châtiment agile. Il gagna aussitôt une vitesse fulgurante et détala à toute allure. Il était épuisé, il avait franchi toutes les limites de son corps et seule sa motivation le faisait encore tenir debout.
-Je n’ai pas de temps à perdre… Izalith s’occupe du reste, de mon côté je dois…
Il porta alors une main sur son cœur ou se trouvait la base de son tatouage de sacrieur, réprimant un cri de douleur. Tout se brouilla aussitôt autour de lui et il perdit l’équilibre, s’écrasant sur le sol avant de rouler sur plusieurs mètres.
Lorsqu’il fut arrêté, il essaya avec une difficulté titanesque de se redresser. Son corps semblait peser une tonne et chacun de ses muscles étaient douloureux.
Une vive douleur le foudroya et lui arracha un cri, il sentait son tatouage lui bruler la peau.
-Je… ne…peux…pas…
Terrasser par la douleur il allait tourner de l’œil lorsqu’il senti un bras passer par-dessus son épaule pour l’aider à se relever.
Malgré la douleur surhumaine qui le secouait il put tourner la tête et voir le visage fâché mais en même temps inquiet de Shyraphine.
-M’abandonner comme ça ! C’est pas full cool !
-Shy…ra…, répondit Zack en serrant les dents.
-Tu as intérêt à tout m’expliquer après ! Dit moi juste ou l’on va maintenant !
Le sacrieur esquissa un sourire avec difficulté, puis indiqua leur destination à Shyraphine avant de perdre connaissance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Mer 6 Mar - 20:33

Chapitre 19 : Préparatifs.

Izalith et Sheykine se déplaçaient à toute vitesse, dévalant le massif à toute allure. Le pandawa avait été très clair : Ils devaient trouver le féca de la milice d’Astrub le plus vite possible afin de rejoindre Zack et le reste de la guilde. Skeykine avait acquiescé sans broncher et elle conduisait son compagnon à travers le dédalle de Cania.
-Combien de temps pour rejoindre Sidimote ?
-Si tu tiens le rythme, nous y serons dans 3 jours. Ton ami aura déjà rejoint votre guilde d’ici la…
-Il y arrivera… Il sait se débrouiller. Alors à nous de ne pas être en retard !
Izalith sorti une fiole de son sac qu’il englouti d’un trait. Aussitôt il doubla sa vitesse de course sous le regard amusé de la xelorette.
-Les Guardian’s… De vrais cas


Fermement agrippée à Pioline d’une main et tenant Zack de l’autre pour qu’il ne tombe pas du dos du sanglier, Shyraphine luttait pour rester éveillée.
Le sanglier des plaines lui aussi, bien que fatigué, donnait tout ce qu’il avait.
Ils étaient tous les deux inquiets pour le sacrieur qui n’avait pas ré-ouvert les yeux depuis 1 journée. Alors à défaut de pouvoir le soigner, ils faisaient tout pour l’amener au plus vite là où il l’avait demandé avant de perdre connaissance.


Des deux côtés chaque groupe bravait tous les dangers pour atteindre son objectif. Le pandawa et la xelorette affrontant des groupes de craqueleurs des plaines qui leur barraient le chemin. Le cratte et le sanglier bravant les orages qui s’abattaient sur leur chemin.
Ils donnaient tout ce qu’ils avaient, plus que jamais motivés…


Debout face à la mer, Kaory observait l’horizon en croisant les bras. Elle savait que quelques part ses deux disciples étaient en train de remplir une mission des plus importante pour les évènements qui allaient arriver.
-Inquiète ? Demanda Maehny qui était venu s’assoir à ses côtés.
-Toujours… Le combat approche, j’espère qu’ils s’en sortiront et en réussissant leur mission.
-Ils sont assez bornés pour tout donner. Je ne m’inquiète pas pour eux.
-Nos ennemis ne sont pas de petites guildes… Cette fois ci le danger est réel. Vu tous les moyens mis en place…
-Une alliance de bandit… c’est vrai que nous n’affrontons pas n’importe quoi. Mais nous sommes les Guardian’s ! Là où tous les autres se défilent, nous serons présents pour mettre un terme à tout cela. Nos ennemis pensent que nous allons attaquer toutes leurs bases, mais seule l’une d’entre elles nous intéresse…


Loin du champ de bataille, les forces ennemies préparaient aussi leur plan. Installés dans une pièce sombre éclairée par quelques bougies, les 5 chefs des différents clans de bandits se trouvaient autour d’une table avec un sixième individus restant entièrement dans le noir.
La discussion était des plus houleuses et chaque clan faisait preuve de mauvaise foi.
-Ce n’est pas parce que nous sommes les plus nombreux que l’on devrait aider à défendre sur tous les fronts ! S’écria un petit Iop hors de lui.
-C’est Frakacya qui a perdu sa carte, a elle d’affronter les Guardian’s ! Nous ne saurions accepter de nous salir les mains si nous ne sommes en tort ! Renchéri un ecaflip dont le monocle luisait à la lueur d’une bougie.
-Et un coup de canon dans ta face ? Ça te salirait les mains ? Gronda Frakacya.
L’homme dans l’ombre se racla la gorge, ramenant instantanément le silence. Tout le monde se tut pour l’écouter.
-Vous vous en faites beaucoup pour des ennemis qui ne sont pas grand-chose. Guardian’s ? Une guilde réduite à quelques membres dépassés. Les miliciens d’Astrub ? S’il vous plait, nous parlons d’Astrub ! Ils ne sont que des insectes incapables de nous attaquer sur tous les fronts alors encore moins de nous faire vaciller.
Ils n’auront qu’une seule cible, notre base des calanques. C’est la seule qu’ils peuvent attaquer avec leurs faibles effectifs. Dans 5 jours, nous les affronterons et nous ferons disparaitre Guardian’s de la carte.
Tous les chefs bandits, malgré leur cruauté, frissonnèrent d’effroi en entendant le sixième invité.
-Et pour le groupe en route vers Sidimote ?! Ce sont ceux qui se sont foutus de moi ! Ce sacrieur et ce pandawa !
-C’est déjà une affaire régler. N’est-ce pas ?
D’un côté de la table, un individu aux cheveux bleus acquiesça en souriant.
-Mes hommes s’en chargent.
-Vous voyez. Aucune raison de s’en faire. Nous concentrerons nos effectifs en un seul point et éradiquerons nos ennemis.


Loin de ce doute de tout cela, Izalith et Sheykine venaient d’atteindre le pied du massif. Ils leur restaient maintenant à atteindre les coordonnés du groupe de milicien.
De leur côté, Shyraphine et Pioline s’étaient arrêté, prenant quelques minutes de pause tout en veillant sur Zack.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Jeu 7 Mar - 0:23

Chapitre 20 : Les landes de Sidimote.

Bien qu’il soit le milieu de l’après-midi, Sidimote était des plus sombres. Sheykine et Izalith avançaient d’un pas assuré, tous deux arborant des blessures suites aux combats. Mais il en fallait bien plus pour les stopper. Ils ne couraient plus car ils étaient épuisés mais ils marchaient à vive allure, avec une telle hargne que même les plus farouches crocs gland n’osaient pas se mettre en travers de leur chemin.

D’après les informations de Kaory, le féca que Zack et Izalith devaient aller chercher ce trouvait dans un petit campement au milieu des landes.
-Il est si utile que ça ? Demanda Sheykine.
-J’en sais rien, pour moi c’est un simple féca qu’on doit ramener. Pour la milice d’Astrub c’est soit disant un milicien d’élite.
-La milice d’Astrub…. C’est surtout un rassemblement de mercenaire… Un genre de groupe de bandit mais officialisé car leur chef tient la route…
-Je dois juste le ramener, le cours sur les bandits je m’en passerais, coupa Izalith.
Ils se stoppèrent tous les deux en apercevant au loin un nuage de fumée qui s’élevait dans les airs au-dessus de drapeaux, en train de bruler, qui arboraient l’écusson de la milice d’Astrub.
Izalith réagit aussitôt et s’élança en direction du camp suivit de Sheykine qui fronçait les sourcils, mal à l’aise.

Une fois sur place, ils découvrirent un véritable champ de ruine, le camp était en morceaux et plusieurs miliciens gisaient mort, tandis que les plus chanceux se remettaient de leurs émotions.
Izalith montra aussitôt le papier officiel qui indiquait qu’il faisait partie de la milice.
-Qu’est-ce qu’il s’est passé ici ?! S’exclama le pandawa.
-Une attaque surprise… Nous n’avons rien pu faire…, expliqua un milicien
-Chier ! Le féca… Rigald, il est toujours vivant ?
-Rigald ? S’étonna le soldat.
-Cet idiot… il doit être mort à l’heure qu’il est… Il est parti pourchasser ceux qui nous ont attaqués, expliqua un autre milicien.
-Par ou est-il parti ? S’écria Izalith en attrapant le soldat par le cou.
-Hey ! On se calme ! Il est parti au nord ! Gronda le soldat en sortant de l’étreinte du pandawa.
-Pas une minute à perdre ! S’écria Sheykine.
Elle partit aussitôt en courant en direction du nord, suivie par Izalith.
-Pourquoi t’as l’air aussi inquiète ?!
-Une attaque surprise de ce genre, des dégâts aussi importants et le fait qu’ils sont repartis vers le nord. C’est un coup des bandits brigandins ! Aussi fort que soit votre type, il est parti s’attaquer à quelque chose d’énorme.
-Les brigandins ? Les petits enfants avec les épées en bois ?
-Tu as trop tendance à sous-estimer tes ennemis.
Au loin on pouvait entendre des bruits d’armes qui s’entrechoquaient et des explosions.
-Trouvé ! S’exclama Izalith.
-Attends ! Si ce sont bien les brig…
C’était trop tard, grâce à un sort pandawa Izalith avait bondit en direction du combat comme une furie.

Arrivé au cœur de la mêlée, il put voir un féca avec un chacha perché sur l’épaule, tous deux entourés d’un bouclier sur lequel s’abattaient cinq énormes épées.
Le pandawa bondit au-dessus et d’un geste rapide il fendit l’air avec son poing, créant une trombe d’eau qui s’abattit sur le bouclier avant de se séparer en cinq lames qui percutèrent de plein fouet les énormes bandits brigandins pour les envoyer un peu plus loin.
Il retomba aux côtés du féca qui avait retiré son bouclier et c’était mis en posture de combat.
-Rigald, milice d’Astrub ? Demanda Izalith en montrant une nouvelle fois ses papiers de la milice.
-Yeah.
-Et le machin sur ton épaule ?
-Je m’appelle Karate-chat, répondit le chacha sur un ton hautain.
-Ok, le chacha qui parle, on voit ça juste après. Sont plus que cinq, t’en a latté beaucoup…
-Aucun. Ce sont ces cinq-là qui ont rasé notre camp. J’comptais les défoncer mais en duo ce ne sera pas plus mal.
Il y eut un éclair bleu et Sheykine apparu entre les deux combattants.
-Ok les deux crétins, visiblement vous êtes aussi idiot l’un que l’autre. Vous n’avez aucune idée de ce que sont ces types…
-Des bandits, essaya Rigald.
-Des mecs avec de grosses épées, enchaina Izalith.
Sheykine se frappa le front.
-Les brigandins sont parmi les 3 clans de bandit les plus puissants. Et ce groupe c’est un escadron. Les brigandins en ont 5. Rien que le plus faibles des cinq escadrons équivaut au niveau de généraux bontariens.
-Ca va de cinq à un, un étant le plus fort je présume ? Demanda Rigald.
-Evidement ! Alors arrêtez de faire les débiles ! Faut que l’on se bar…
-Donc le trois tatoué en gros sur leur torse ca indique qu’ils sont balèzes.
Sheykine écarquilla les yeux. Elle se mit à trembler, elle savait la puissance destructrice d’un escadron numéro 5 alors un numéro 3 était clairement hors de leur porté. Les dégâts infligés au campement de la milice n’étaient rien par rapport au potentiel monstrueux de cet escadron.
-Le féca, je te la fais courte. T’es réquisitionné pour un assaut sur une organisation de bandit dont font partis ces mecs.
Rigald esquissa un sourire.
-Donc inutile de fuir, car si on les défonce pas maintenant, on les retrouvera sur le champ de bataille plus tard.
-Tu comprends vite.
Sheykine resta bouche bée, elle ne savait pas s’ils étaient stupide ou profondément débile.
-Vous n’allez quand même pas…
-Les pourrir ! S’exclamèrent Izalith et Rigald à l’unisson.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Dim 10 Mar - 13:39

Chapitre 21 : L'escadron.

Izalith, Rigald et Sheykine étaient entourés par les 5 guerriers de l’escadron brigandins. Ces derniers s’étaient redressés et brandissaient leurs épées en direction de leurs ennemis.
-Vous avez un plan au moins ?! S’écria la xelorette.
-Bourriner ! Gronda Izalith.
Il bondit d’un coup en direction d’un ennemi. Ce dernier essaya de le faucher avec son épée, mais l’agilité du pandawa lui permet d’éviter le coup avant de coller un puissant poing enflammé dans le ventre de son adversaire… ce qui n’eut pas le moindre effet. Le brigandin empoigna alors son épée à deux mains.
-SORT DE LA ! Hurlât Sheykine.
Le brigandin se mit alors à entamer une rotation sur lui-même, s’apprêtant à trancher Izalith au passage mais avant qu’il ne se mette à tournoyer, son épée frappa contre un bouclier, le stoppant net et protégeant le pandawa qui bondit aussitôt hors du champ d’action du brigandin.
Il n’eut pas le temps de jeter un coup d’œil à Rigald qui venait de le sauver, que déjà deux autres ennemis lui arrivaient dessus. Les deux derniers brigandins s’étaient quant à eux jeter sur le feca et la xelorette qui s’étaient téléporté en même temps pour esquiver et réapparaitre au même endroit un peu en arrière.
-Ils cognent fort. Mon bouclier à faillit céder.
-Les escadrons, ce sont de vrais monstres… On raconte que ce sont eux qui ont escaladés les gigantesques arbres de Cania à main nu pour y installer leur village.
-T’entend ça le chat, de vrais adversaires…
-Ouais… ou pas, répondit le chacha d’un air blasé.

Pendant ce temps Izalith devait gérer 3 colosses déchainés qui ne lui laissait aucun répit. Malgré leur carrure, ils se déplaçaient avec une aisance et une rapidité qui surprenait le pandawa. Jusque-là il avait réussi à esquiver les coups d’épée et à n’encaisser que les coups de poings, mais à chaque fois qu’il en recevait c’était comme recevoir un mur en pleine face.
Alors que l’un d’eux venait de l’envoyer rouler au sol, il se releva, passablement énervé.
-Commence à me fatiguer !
Il voulut attraper une fiole dans son sac mais un brigandin le percuta de plein fouet, l’envoyant rouler un peu plus loin.
-La « Chope enflammée » de Guardian’s. Nous ne te laisserons pas boire une seule goutte de tes alcools qui te donnent ta puissance.
Le pandawa se releva, découvrant au passage que sa sacoche se trouvait maintenant entre les mains du brigandin qui l’avait attaqué.
-Vous avez des infos sur moi… HAHAHAHA ENFIN JE DEVIENS CONNU ! Eclata de joie le pandawa.

Un peu plus loin, Rigald et Sheykine faisait leur possible pour éviter les attaques des deux brigandins qui s’en prenaient à eux. C’est alors que Sheykine fut attrapée. Rigald essaya de créer un bouclier pour la protéger mais il se brisa aussitôt.
-La petite du clan des bandits du massif. Te voilà dans une bataille qui ne te regarde pas.
-Je suis juste là où il faut.
Un sablier apparu au-dessus de sa tête et elle disparut des mains du brigandins pour reparaitre à côté de Rigald.
-C’est bon ?
-Nickel.
Le brigandin baissa alors les yeux pour découvrir plusieurs glyphes sous ses pieds. Il s’en suivit une explosion impressionnante. Mais très rapidement elle se dissipa à cause du souffle générer par la brigandin qui tournoyait sur lui-même avec son épée. Lorsqu’il s’arrêta, Sheykine et Rigald découvrirent qu’il était intact.
-Il va falloir trouver mieux.
Une goutte de sueur coula le long de la joue de Rigald tandis qu’à côté Sheykine était au bord du désespoir.
-Vous avez compris que vous n’avez aucune chance. De pathétiques glyphes comme celui-ci sont ridicule contre nous. C’est dommage que le sacrieur ne soit pas là, nous aurions peut-être pu avoir un divertissement plus intéressant.
Les deux brigandins tenaient fermement leur épée et avec une vitesse incroyable ils foncèrent sur Skeykine et Rigald.

De son côté Izalith essuyait le sang qui coulait de sa bouche. Il avait bien dégusté mais il tenait toujours debout face à 3 brigandins indemnes, dont l’un détenait toujours sa sacoche. Il la jeta alors au sol et l’écrasa avec son énorme pied.
L’un d’eux s’approcha du pandawa et brandit son épée au-dessus de lui.
-Inutile de résister. Accepte ta fin.
Izalith ferma alors les yeux et poussa un profond soupire alors que la lame fendait l’air.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Mar 2 Avr - 21:22

Chapitre 22 : La colère d'un pandawa.
L’enutrof transportait une énorme caisse poussiéreuse qu’il laissa lourdement retomber sur la table dans un bruit de verre qui s’entrechoque. La caisse était frappée du sceau de l’ile de Pandala.
-Voilà p’tit gars ! Au moins ça n’a pas brulé !
Assit sur un tabouret devant la table, Izalith regardait la caisse avec de grand yeux brillants tandis que Kain en sortait une à une des bouteilles contenant des liquides de toutes les couleurs.

Sufokia, 14 ans plus tôt…


L’enutrof et le pandawa se tenaient l’un à côté de l’autre, contemplant une quinzaine de bouteille qui trônaient sur la table en face d’eux.
-Ma caisse la plus rare ! Mouhahaha ces bouteilles ne contiennent pas de l’alcool ! Elles contiennent un vrai nectar ! Les dieux eux même se battraient pour en boire !
Izalith écoutait les paroles du vieillard tout en admirant les liquides bleutés, ceux aux couleurs dorés, ceux ou des volutes semblait se déplacer dans la bouteille.
Il tourna alors la tête vers l’enutrof qui essuyait une larme.
-Il n’aura pas tout détruit… même si j’ai perdu mes 150 autres bouteilles, au moins il me reste celles-ci… Mais bon ! Trêve de nostalgie, tu es là pour apprendre à faire des breuvages de combat ! Comme tout bon pandawa !
Izalith acquiesça en hochant la tête avec un gigantesque sourire.
-Mais il faut que tu saches une chose importante ! Elle me vient directement d’un grand pandawa ! L’ingrédient principal de tout bon alcool ce ne sont pas des ressources rares, ni des heures de distillation !
Il posa alors sa main sur la tête du pandawa.
-L’important c’est toi. « Chaque pandawa possède sa propre force. Les breuvages ne font que l’éveiller ».
L’enutrof se gratta alors la tête.
-C’était un truc du genre… mais peu importe ! Avant toute leçon ! Faisons une bonne dégustation !
Le pandawa et l’enutrof se ruèrent alors vers la table en brandissant leur chope.

**********

-Tss…
Le brigandin s’arrêta net, stoppant son épée au-dessus d’Izalith.
-Vous avez fait deux erreurs. Cette sacoche… elle contenait les trésors du vieux. La seconde c’est de croire que mon surnom me vient de mes breuvages.
Une puissante vague d’énergie se dégagea alors du pandawa tandis qu’il relevait la tête, fixant ses ennemis avec une rage sans précèdent.
-D’ordinaire je lui laisse penser qu’il est le plus fort. Mais cette fois il n’est pas alors inutile de me retenir. Vous allez gouter à ma colère !
D’un coup le pandawa prit 20 centimètres, ses muscles se développèrent et son corps fut parcouru d’éclairs.
En face les brigandins étaient tellement surprit qu’ils ne savaient pas comment réagir devant un tel dégagement de puissance.
Izalith bondit alors avec une force inouïe sur l’un d’eux, lui assena un poing enflammé qui déclencha une terrible explosion, soufflant net le brigandins qui traversa la lande sur une centaine de mètres avant de percuter un rocher et de s’écrouler au sol.
Ces deux compagnons s’élancèrent aussitôt sur Izalith en tournoyant avec leurs épées. Le pandawa les stoppa net tous les deux en attrapant les épées malgré la vitesse de rotation. D’un coup sec, il brisa les lames à mains nues.
-Pandashoot #12 ! La doublette de Feudala !
Izalith enflamma ses poings et colla aux deux bringandins un uppercut avec chaque poing. Les coups furent si puissants que les deux colosses décollèrent à quelques centimètres du sol. Avant de chacun recevoir un coup de poing, toujours enflammé, dans le ventre. Il y eut une terrible explosion et les deux brigandins jaillirent hors de la fumée, roulèrent sur le sol et restèrent inerte.
Essoufflé et ayant repris son apparence normale, le pandawa se dirigea alors vers sa sacoche qui était en piteux état. Presque tout le contenu avait été broyé, il ne restait que 3 bouteilles.
Izalith poussa un soupir de soulagement, tout l’alcool de Kain n’était pas perdu.
Il se redressa et chercha aux alentours ou pouvaient se trouver Rigald et Sheykine.

_________________


Dernière édition par Zack le Mar 2 Avr - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Mar 2 Avr - 21:28

Chapitre 23 : Les talents cachés .
Bien loin d’Izalith, un autre combat faisait rage entre deux brigandins, Sheykine et Rigald. Face à la force démentielle des membres de l’escadron, ils ne pouvaient pas faire grand-chose mais malgré les assauts répétés, ils s’en sortaient toujours in extrémiste.
Sheykine attribuait cela à la chance mais plus le temps passait plus elle trouvait cella étrange. Les brigandins étaient plus fort qu’eux, pourtant ils n’arrivaient pas à en finir.
C’est lorsqu’elle tourna la tête vers Rigald qu’elle fut convaincu qu’il se passait quelque chose. Le féca arborait un petit sourire en coin, comme s’il était sûr de lui. Dans son regard on voyait une concentration extrême.
Sheykine écarquilla alors les yeux puis porta son attention sur les brigandins, et regarda à leurs pieds. Elle sursauta aussitôt. Ça n’avait durée qu’une fraction de seconde mais elle l’avait vu : un glyphe.
-Ce type ?! Je n’ai jamais vu personne réussir à faire ça !
Elle n’en croyait pas ses yeux, il était capable de poser des générer des glyphes et de les dissiper en quelques secondes. Sheyk lui en avait déjà parlé, c’était une technique utilisé par les plus fort des féca : tout sort perdait de sa puissance avec le temps, en créant rapidement des glyphes et en les dissipant, Rigald pouvait ainsi en remettre de nouveaux disposant de leur plein potentiel. Ainsi il réussissait à entraver les brigandins, juste assez pour les faire échouer lors de leur attaque. C’était tout simplement prodigieux pour le membre d’une milice de seconde zone.
-Je comprends mieux pourquoi ils doivent venir le chercher… Ce type… c’est pas un stupide milicien.

Des deux côtés la fatigue commençait à se faire sentir. C’est alors que Rigald s’arrêta, essuyant son front avec son avant-bras. Les brigandins s’étaient eux aussi arrêté, légèrement essoufflés.
-Désolé… Dit alors Rigald à Sheykine. J’ai épuisé quasiment toute mon énergie.
La xelorette esquissa un sourire.
-T’en a largement fait assez pour que je les pulverise.
Sheykine tendit alors les bras en direction des brigandins. Bien que fatigué, elle disposait encore de pas mal d’énergie. Et devant l’assurance de Rigald, elle avait regagné en motivation.
Du sol se décrochèrent alors des morceaux de terre qui s’agglomérèrent au-dessus de leurs ennemis jusqu’à former un gigantesque poing.
-Pas mal comme frappe, reconnu Rigald plutôt surprit.
Les brigandins ne comptaient pas se laisser faire, ils s’élancèrent aussitôt sur les deux compagnons.
-Vous semblez oubliez que les Bandits masqués sont eux aussi un groupe puissant ! Goutez à la frappe dévastatrice de Sheykine !
Les brigandins écarquillèrent aussitôt les yeux en entendant le nom de Sheykine. Avant qu’ils n’aient le temps de réagir ils se retrouvèrent à leur place d’origine sous la frappe de la xelorette qui s’abattit sur eux dans un vacarme assourdissant qui dégagea un puissant souffle de poussière.



Lorsque Sheykine réouvrit les yeux, elle senti qu’elle se déplaçait mais tout était flou. A côté d’elle, elle put voir Rigald marcher avec Karate Chat sur ses épaules. Elle comprit alors qu’Izalith la portait. Levant la tête elle vit le visage du pandawa.
-Enfin debout !
Il la lâcha alors soudainement, elle ne due le fait de ne pas se blesser que grâce à Rigald qui l’avait enveloppé d’un bouclier.
Elle épousseta ses vêtements puis se releva aussitôt et rattrapa le groupe.
-Les brigandins ?
-T’as couché les deux. Chapeau.
-J’ai pu le faire uniquement parce que tu les avais épuisés.
-Vous voulez une chambre ? Grogna Karate-Chat.
Izalith esquissa un sourire en coin.
-Mais… les trois autres ?
Rigald fit alors un signe de tête en direction d’Izalith. Sheykine fut d’abord surprise mais rapidement elle accepta le fait que le pandawa avait vraiment éliminé 3 brigandins d’elite. Apres tout ce qu’elle savait sur les Guardian’s ca semblait logique.
-Et maintenant ?
-On doit rejoindre le point de rendez-vous. Il nous faut trouver le zaap le plus proche. Ensuite une vraie guerre va debuter…



Essoufflés, épuisés, après des jours sans dormir, Shyraphine et Pioline finir par s’arrêter devant un campement. Alors que des gens accouraient vers eux, la cratte souleva Zack, toujours inconscient, du dos du sanglier des plaines. L’animal s’écroula alors au sol.
-Est-ce que ça va ?! S’écria alors fecatte.
-Soignez le… il a un message… pour vous…, articula difficilement Shyraphine, prête à perdre connaissance.
La fecatte se retourna aussitôt en direction du campement et s’écria à plein poumons :
-KAORY !!!

_________________


Dernière édition par Zack le Mar 2 Avr - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Mar 2 Avr - 22:46

Chapitre 24 : Le Vide.

Lorsque Zack ouvrit les yeux, il était seul allongé sur un lit dans une tente. Il n’était pas fatigué mais pas en pleine forme non plus. Il se leva machinalement et sorti de la tente.
Dehors il faisait froid, c’était visiblement le petit matin et il n’y avait personne dans le campement. Il fit quelques pas, lentement, sans trop chercher à savoir où il allait.
La fine brise marine qui soufflait lui fit comprendre qu’il se trouvait en bord de mer, et vu tout l’attirail présent dans ce campement lui était familier. Le campement des Guardian’s, celui mis en place pour l’assaut contre les bandits.

Le sacrieur continuait de marcher sans but dans cet endroit si calme. S’approchant d’une tente, il jeta un coup : elle était vide. Il s’approcha alors d’un autre tente, puis d’une autre et dans un calme infaillible, il les examina presque toutes… elles étaient toutes vides.
-Tu as perdu quelque chose ?
Zack se retourna et vit une jeune femme assise sur une caisse de matériel. Assise en tailleur elle le fixait tout en faisant tournoyer lentement une boule en verre dans sa main.
-Tu n’es pas des nôtres…
-Cette affirmation est vraie en de multiple point. Mais toi… es-tu des leurs ? Demanda la femme d’un ton calme, presque doux.
Zack haussa un sourcil, il n’arrivait pas à sentir la présence de cette personne qui se tenait pourtant en face de lui.
-Bien sûr que je fais partie de cette famille. Je suis un Guardian’s.
-Une famille ? Ou se trouve cette famille ?
Zack resta muet, d’un part à cause de la situation et d’un autre à cause don ton de la femme qui restait très serein.
-Les Guardian’s… Ceux qui protègent ce qui est cher à leurs yeux. Comment pourrais-tu en être un, toi qui ne crois en rien. Tu t’accroches à des idéaux que tu ne peux comprendre.
Zack serra les poings. La femme en face de lui avait beau s’exprimer de manière paisible, il se sentait quand même provoqué.
-Je comprends les idéaux de la guilde ! Moi aussi je protège des choses !
-Alors que protèges-tu sacrieur ?
-Je… je...
-Tu n’en sais rien. Et quand bien même tu le saurais, comment pourrais-tu protéger quoi que ce soit sans pouvoirs ?
-J’ai des pouvoirs ! S’écria Zack qui était maintenant passablement énervé.
La femme brandit alors sa main vers Zack et sa boule de verre fonça droit sur le sacrieur qui chargea alors son énergie dans sa main pour frapper la boule d’un assaut.
Il découvrit alors avec stupeur que sa main tendu devant lui, prête à percuter la boule de verre, ne contenait pas la moindre trace d’énergie.
Il écarquilla grand les yeux alors qu’il reçut l’attaque de plein fouet. Il fut projeter en arrière et alors qu’il planait dans les airs, il découvrir que son tatouage avait entièrement disparu.
Retombant au sol, il resta la, inerte, les yeux fixant le ciel.

La femme s’étaient approché de lui et se tenait debout à côté. Le regardant de haut, elle avait récupéré sa boule de verre.
-Protéger les gens, se venger, se balader à travers le monde… des buts futiles, trop superficiel… Les gens inutiles ne méritent pas les dons qui leur sont fait par les dieux. Ce qu’ils donnent, ils peuvent le reprendre lorsque le disciple s’égard.
Des larmes perlèrent aux coins des yeux de Zack. Ce vide qu’il ressentait depuis son réveil s’était ça : l’absence de ses pouvoirs de sacrieur. Ils s’étaient volatilisés, laissant en lui un gigantesque vide.
-Tu avais un potentiel… Des espoirs étaient placés sur toi mais tu n’as fait qu’user de ta puissance pour des choses triviales.
-Je pensais avoir le temps… finit par dire Zack.
-Tu auras tout le temps que tu veux pour regretter de ne pas avoir cherché ton but malgré la chance qui t’as été laissé. Regarde bien Zack Satsukea, regarde le monde s’effondrer autour de toi. Regarde ce que ta faiblesse à fait subir à ta « famille ». Au revoir Zack.

Zack… Zack… Zack…

-Zack ! Lança alors un cri.
Le sacrieur ouvrit alors les yeux, découvrant ainsi la nuit tandis qu’il était balloté dans tous les sens.
-Il se réveil !
Zack était sonné, tout était sombre autour de lui à l’exception d’une vive lueur orangé un peu plus loin. On l’attrapa alors par le col et il put voir le visage d’Izalith.
-Reprends-toi !
-On doit se dépêcher !
-Qu’est ce… Bredouilla le sacrieur.
-On à pas de temps à perdre on doit partir d’ici ! Est-ce que tu peux marcher ?! S’écria le pandawa paniqué.
Zack essaya de se relever avec beaucoup de mal, il senti des bras l’aider tandis qu’il fixait la lueur au loin. Plus ses yeux s’habituait plus il reconnaissait ce qui se trouvait au centre de la lumière. Puis d’un coup il comprit : la lueur provenait d’un gigantesque brasier et il consumait le campement ou l’on pouvait voir des gens se battre dans les flammes.
Il y eut alors un terrible grondement et Izalith lui agrippa de nouveau la tête pour le tourner vers lui.
-On doit fuir ! Je peux pas t’expliquer tout de suite mec ! Mais on doit partir ! MAINTENANT !
-Il est encore KO !
-La guilde ! S’exclama Zack qui recouvrait ses esprits.
Il amorça un pas en direction du brasier mais aussitôt deux paires de bras l’attrapèrent.
-On ne peut pas retourner là-bas !
-LACHEZ MOI ! JE DOIS ALLER AIDER LA GUILDE !
-IL N’Y A PLUS DE GUILDE ! S’écria Izalith en décochant un coup de poing au sacrieur qui tomba au sol.
Il put alors voir en face de lui les visages paniqués de Shyraphine, d’un féca avec un chacha, de la sœur de Sheyk, même Pioline était là.
-On s’est fait avoir Zack ! Les autres se battent pour que l’on puisse fuir et survivre ! Il ne reste que toi et moi !
Le sacrieur resta muet alors que Rigald et Sheykine l’agrippait pour l’emporter avec eux tandis que le groupe s’éloignait en courant du brasier.
Zack regarda la lueur orangé s’éloigné de plus en plus jusqu’à devenir un minuscule point à l’horizon.

Que c’était-il passé pendant qu’il était inconscient ?
Alors que cette question lui martelait l’esprit, il ressentait toujours se vide en lui. Il finit par se laisser submerger et tourna de l’œil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Mer 3 Avr - 18:58

Chapitre 25 : En fuite.


La nuit était noire. D’un côté se trouvait la mer et de l’autre se trouvait une étendue de terre sombre et menaçante.
C’est dans cette pénombre que des silhouettes couraient à toute vitesse. Sans autres bruits que leur respiration, ils fonçaient de toute leurs forces, mettant de côté la fatigue et la peur. Même leurs blessures, aussi graves soient elles, ne les empêchaient pas de fuir.

Ce fut après une bonne heure de course qu’Izalith, qui menait le groupe, finit par s’arrêter. Tout le monde en fit de même. Shyraphine tomba à genoux, épuisée. Rigald et Sheykine déposèrent Zack au sol. Ce dernier avait repris connaissance. Il se releva sans dire un mot, le regard dans le vide.
-On doit rejoindre Sufokia… On sera en sécurité là-bas le temps… Commença Izalith.
-Le temps de quoi ? Vu comment ils ont pulvérisés votre alliance Milicien-Guardian’s, tu espères être en sécurité dans votre maison de guilde ? S’écria Sheykine.
-Le repli reste la meilleure stratégie… commença Rigald.
-On a vu ce que sa donnait la stratégie quand vous vous en occupez, grogna Karate-chat.
-Vous avez attaqué une organisation colossale ! Comment avez-vous pu croire que vous battriez ça ?!
-On devait peut être les laisser agir ?
-Vous auriez pu mieux vous renseigner… souffla Shyraphine en retrait.
-On ne t’a pas forcé à venir toi !
Loin de cette discussion qui s’envenimait de plus en plus, Zack s’était assis sur un rocher. Toujours perdu dans ses pensées, il ne ressentait toujours rien, pas même la présence d’Izalith, son compagnon de toujours, un peu plus loin.
-Zack ! S’écria le pandawa. Vient me donner un coup de main.
Le sacrieur se leva et se mit à marcher dans la direction opposé au groupe. Cela ramena aussitôt le calme, laissant place à l’incompréhension. Le reste du groupe se regarda puis ils fixèrent le sacrieur qui s’éloignait.

Tandis que le jour se levait après cette nuit chaotique, Izalith et Rigald écarquillèrent les yeux. Les quelques rayons de lumière qui traversait les nuages amenaient assez de visibilités pour que les deux compagnons puissent voir le dos nu de Zack.
-Son…
-Tatouage…
Sheykine haussa les sourcils, elle avait entendu parler de cela mais elle ne l’avait jamais vu de ses yeux : un disciple de dieux perdre ses pouvoirs.
Izalith poussa alors un grondement et se rua vers Zack, bondissant sur lui et le plaquant au sol avant de lui assener une série de coup de poing.
-C’EST-CE FOUTU CHATIMENT HEIN !
Zack encaissa sans broncher. Même cette sensation qu’il avait toujours eux en recevant un coup, cette sensation qui le faisait bouillonner… elle avait disparue.
Il attendit qu’Izalith se calme pour prendre la parole.
-Je ne suis plus rien… Tu vas devoir continuer sans moi…
Izalith le fixa avec rage tout en se relevant.
-Les bandits… ils nous traquerons tous. Ils veulent nous éliminer. Seul tu n’iras pas loin. Ils doivent déjà ratisser les plaines.
-Alors à défaut de pouvoir me battre, je les éloignerais de vous…
-Et tu mourras. Lança Izalith d’un ton sec.
-Mais pas vous.
Izalith lui tourna alors le dos, serrant les poings.
-Fait ce que tu veux ! Adieu !
Le pandawa retourna auprès du groupe, le pas lourd, les larmes aux yeux. Tandis que derrière lui le sacrieur se relevait, essuyant une larme qui avait coulé le long de sa joue. Il tourna les talons puis parti en courant vers l’intérieur des plaines.


Zack couru pendant un moment, il ne savait pas où il allait, tout ce qu’il voulait c’était tombé sur les bandits et faire gagner du temps aux autres pour qu’ils puissent fuir.
Au détour d’un chemin, il finit par se retrouver face à deux bandits. Ils dégainèrent aussitôt leur épée.
-C’est le sacrieur, l’apprenti de Kaory !
D’un seul coup la rage de Zack se décupla, c’est lui qui bondit sur les deux types. Mais sans énergie et pouvoirs, il ne pouvait rien faire. Un coup de poing le stoppa net puis un coup d’épée lui lacera l’épaule. Il fut ensuite frapper de plein fouet par une ronce avant qu’une bombe ne l’envoi s’écraser contre un arbre.
Il ne pouvait strictement rien faire face à ses deux bandits. Il était faible et il n’allait faire gagner qu’une vingtaine de seconde à Izalith et le reste du groupe.
Alors qu’il se relevait, il prit une grande inspiration et se mit en garde.
-Vous ne les aurez pas.
-Hahaha pauvre faible, on trouvera tout tes petits copains et on les massacrera ! Personne ne s’attaque aux Cold Bandit !
Zack s’élança de nouveau au combat, un combat perdu d‘avance mais c’est tout ce qu’il pouvait faire.
Alors que l’impact entre lui et les bandits allait avoir lieu, un terrible grondement retenti.
-GROUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAWWWWWWWW !
Une silhouette passa alors devant Zack, fila droit sur les bandits et les d’un coup de pied, elle les balaya tous les deux, les projetant au loin en laissant un sillon dans le sol derrière eux.
La personne se tourna alors vers lui et lui lança un large sourire.
-Dégommer du bandit ! C’est trop GENIAIAIAIAIAIAIAIAIALEEEEEEEEEEEEE !
Zack resta bouche bée devant cette fille.
-Ils ne vont pas tarder à rappliquer ! Y’en a plein la forêt !
Il n’eut pas le temps de répondre, qu’elle l’attrapa par le bras et qu’ils se mirent à courir dans une direction que Zack reconnaissait : la route pour Astrub.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Mer 8 Mai - 5:02

Chapitre 26 : La fin du doute.

La fille avait filé à toute allure en tirant Zack derrière elle. Ils étaient entrés dans Astrub, s’étaient faufilés dans les ruelles jusqu’à atteindre une petite maison en retrait. La fille fit entrer Zack puis referma derrière elle.
Une fois à l’intérieur Zack se laissa tomber sur le sol, essoufflé voir même épuisé après une course qui n’aurait normalement même pas dû le faire transpirer.
-T’es qui ? Fini-t-il par demander.
La fille se tourna vers lui, replaçant une mèche de cheveu. Zack pouvait désormais clairement voir que c’était une cratte.
-J’ai été embauché pour s’assurer que tu arrives vivant jusqu’à un certain endroit… mais on dirait que ma mission est un échec…
Zack haussa un sourcil mais il n’eut pas le temps de poser de question.
-Je devais escorter Zackeru Satsukea, sacrieur de la guilde Guardian’s… Cependant…
Elle pointa du doigt le torse du jeune homme, sur lequel il n’y avait plus de tatouage.
-Il semblerait qu’il n’y a plus aucun sacrieur à escorter… Là où nous allons je ne peux pas transporter un simple… humain, ce serait du suicide.
Zack baissa la tête, esquivant le regard de la jeune fille tout en se relevant.
-Qui t’as embauché ?
-Kaory. Si les choses tournaient mal je devais te retrouver pour t’emmener. On dirait que les choses sont encore pires que ce qu’elle aurait pu imaginer. De toute façon notre accord est caduc. Votre guilde n’existe plus, tu n’as plus aucun pouvoir… Tu ferais mieux de fuir loin.
La cratte allait quitter la maison lorsque Zack l’interpella.
-Ou ? Ou devais-tu m’emmener ?
-Sur l’ile de Frigost.
Zack acquiesça puis la cratte parti, le laissant seul dans la pénombre.

Assit au sol, adossé contre le mur, Zack réfléchissait. Sa mémoire était floue. Il essayait de recoller les morceaux. Guardian’s et la milice d’Astrub avait attaqué un regroupement de bandit. Ce combat s’étaient visiblement soldé par l’éradication de Guardian’s pendant qu’il était inconscient. Seul Izalith et lui s’en étaient sortis. Les bandits les cherchaient et pour finir il avait perdu ses pouvoirs de sacrieur.
Tout cela tournait dans sa tête…

******************
-Zackeru Satsukea ! On ne s’approche pas de l’eau jeune homme !
-Mais ! S’écria un Zack âgé de 5 ans à tout casser.
Les yeux grands écarquillés, le petit sacrieur scrutait l’immense étendu d’eau devant lui : la magnifique Mer Kantil.
Debout au bord de l’eau, il observait le magnifique paysage fait d’eau et de nuage qui s’entendaient à l’infini.
-J’ai promis à tes parents que tout se passerait bien ! Alors ne va pas te noyer ! Ta mère me tuerait !
-Hey Kaory ! Il y a quoi de l’autre côté ?!
Kaory leva les yeux du repas qu’elle préparait, assise sur une nappe, et fixa l’horizon avec nostalgie.
-De l’autre côté… plein de choses… Une ile remplit de chose extraordinaire, de types puissants, d’endroit merveilleux… Un jour je t’emmènerai là-bas.
Zack esquissa alors un large sourire tandis que son regard se posa sur une femme au milieu de l’eau. Elle était apparue de nulle part et semblait flotter sur la surface au loin. Elle tenait une boulle en verre dans l’une de ses mains et fixait Zack.
Le sacrieur eut aussitôt des frissons.
-C’est qui la dame ?
Kaory qui pensait pouvoir se reconcentrer sur le repas leva de nouveau les yeux vers l’océan mais ne vit personne. Elle fronça alors les sourcils puis écarquilla les yeux.
-ZACK COUCHE TOI !
Il y eut un terrible grondement suivi d’une secousse. En un éclair Kaory se posta devant l’enfant, son épée dégainée. Zack se cramponnait au sol, suivant les ordres de sa tutrice. Il était mort de peur.
Une voix s’éleva alors au loin.
-Je te trouve enfin !
-Pas ici ! Pas maintenant ! Gronda Kaory.
-Notre combat aura lieu quand je le voudrais ! Cet enfant et la dernière de tes préoccupations !
-Minuit ! Je t’ai dit PAS MAINTENANT !!!!!!!!!
Kaory brandit son épée et fendit l’air avec, projetant une puissante lame d’air qui fendit les airs, pulvérisant le sol sur son passage. La lame percuta de plein fouet quelque chose, dégageant une gigantesque explosion qui balaya la plage.
Zack eut beau tout essayé il ne put se retenir à quoi que ce soit, il décolla dans les airs au-dessus de l’eau avant de retomber violement dans la mer.
Le choc le sonna et il coula net sans rien pouvoir faire tandis qu’hors de l’eau un combat titanesque se déroulait.

Alors qu’il touchait le fond, un visage apparu devant lui : celui de la femme qu’il avait vu sur l’eau un peu plus tôt. Il pouvait entendre distinctement sa voix.
-Il est trop tôt pour toi sacrieur. Tu as un but à atteindre… Tu n’en a pas encore conscience mais l’on attend quelque chose de toi. Des choses importantes dépendront de tes actions. Tu dois trouver et choisir seul… Zackeru Satsukea ta vie ne fait que commencer, la déesse t’accorde sa confiance !

Lorsque Zack ouvrit les yeux, il se trouvait au bord de l’eau et il faisait nuit. Au loin il pouvait voir Kaory accourir vers lui.
Il n’y avait plus aucune trace de l’autre femme ni de la personne qui avait attaqué sa tutrice. La plage était par contre devenue un véritable champ de ruine.

******************
Ces événements, il pensait les avoir rêvé à cause du manque d’oxygène lorsqu’il se noyait. Il n’avait jamais revu la femme… jamais jusqu’à l’assaut des Guardian’s contre les bandits.
La nuit était tombée et il était toujours seul dans la maison, toujours dans la même position.
Il finit par se lever, le regard déterminé, la démarche assurée. Il ouvrit la porte et sorti dans la rue.
-T’as fini par choisir…
Zack ne se retourna même pas, il avait compris que c’était la cratte qui était adossé à côté de la porte.
-Je n’ai plus mes pouvoirs, mais j’ai une chose que je veux protéger et pour cela je dois comprendre. Pour cela je dois me rendre là ou tout à commencer.
-Frigost, le berceau du fondateur, Ergzal Gart. C’est là où je dois t’emmener…
-Je ne suis plus un sacrieur…
-Ouais, ça c’est sûr. Mais tu n’es plus l’épave que tu étais il y a trois jours quand je t’ai laissé dans cette maison. Tu es redevenu le Zack dont on m’a parlé, les pouvoirs en moins c’est un détail. T’as trouvé ton objectif et ça c’est important.
-Tu n’es pas des nôtres et pourtant tu as l’air d’en savoir pas mal.
La cratte vint se poser devant Zack.
-Je sais ce que l’on a jugé bon que je sache. Je suis un mercenaire et j’ai un contrat. Alors j’espère que t’es prêt pour la balade.
-On ne s’est pas présenté, tu es ?
-Apelle moi Lullae, répondit la cratte avec un sourire en coin.
-Ravi de te rencontrer. Je peux enfin me présenter par moi-même : Zack Satsukea, futur meneur des Guardian’s.
Le sourire de la cratte s’accentua tandis qu’elle fixait droit dans les yeux le jeune homme avec une lueur de défis. Elle pouvait le voir dans son regard : il bouillonnait, il avait récupérer sa motivation et sa détermination était sans limites

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Mer 15 Mai - 19:28

Chapitre 27 : Premier pas sur le continent gelé.

Debout au milieu dans un champ devant Bonta, un sacrieur fixait la grande cité blanche. Bras croisé, le front haut, un sourire en coin. Il contemplait les hautes tours de la ville des anges.
-Quelles sont les dernières nouvelles ?
Derrière lui apparut alors un Sram. Il s’agenouilla et baissa la tête.
-Guardian’s est anéanti. Les membres principaux ont tous été capturé. Mais deux larbins sont introuvables. Je suis désolé maitre…, dit il fébrilement.
-Les apprentis de Kaory je présume, répondit le sacrieur en rigolant.
-Izalith, accompagné d’un groupe de combattant, c’est rendu à Sufokia comme vous le pensiez mais ils ont disparu avant que nous arrivions… Quant à Zack nous savons qu’il se rend à Frigost mais nous n’avons pas pu l’arrêter avant que son bateau ne parte.
Le sacrieur se mit alors à éclater de rire, un rire qui glaça le sang du sram.
-Tandis que l’un d’eux réunis des forces, l’autre va chercher des réponses.
-Que devons-nous faire ?
-Rien….
Une explosion retentie au loin au sommet de l’une des tours bontarienne.
-Absolument rien. Guardian’s est en morceau, nous écraserons les deux pièces restantes quand elles viendront nous affronter. En attendant, allons récupérer un joli petit joujou…

***********************

Zack venait de poser un pied sur le sol glacé de Frigost et une chose était sûre.
-CA CAILLE !
Il reçut en réponse une veste en pleine tête tandis que Lullae entamait la marche en direction de la bourgade. Elle fut rapidement rattrapée par Zack qui essayait tant bien que mal de fermer sa veste.
-Et on va ou maintenant ?
-Faut que je m’équipe… souffla Lullae. La flemmeeeeeee…
-S’équiper ? Pas le temps, on doit aller chercher…
Elle se retourna et l’empoigna par le col.
-A la base tu ne devais pas être un boulet. Mais là je dois combattre pour deux, alors tu vas aller faire un tour pendant que je chope du matos.
Zack acquiesça en déglutissant, après quoi Lullae le lâcha en lui lançant un sourire radieux.
-Parfait, on se retrouve à la taverne ce soir !
Zack la regarda partir tout en se massant le coup. Il fallait maintenant qu’il trouve un truc à faire. Il n’était pas venu très souvent sur Frigost.

Apres avoir déambulé dans la ville pendant un moment, il finit par arriver sur une place marchand ou se regroupait pas mal de monde autour d’un groupe de personne.
Zack s’approcha pour découvrir qu’il s’agissait d’une altercation pour une offre en or qui tournait mal. D’un côté se trouvait un Osamodas bâti comme un colosse et de l’autre une fillette qui ne semblait pas avoir sa langue dans sa poche. La discussion s’envenimait rapidement.
Lorsque l’osamodas leva son poing en l’air, Zack fut alors parcouru de frisson. Il bondit d’un coup à travers la foule et se rua devant la fillette pour la protéger tandis que tout le monde partait en courant. Au-dessus d’eux s’était formée une main en roche qui allait s’abattre de tout son poids.
L’osamodas poussa alors un grognement :
-Part de la avant que je ne te réduise en poussière avec cette morveuse ! Tu crois pouvoir encaisser ça ?!
Zack se souvint d’un coup qu’il n’avait plus aucun pouvoir mais il ne franchit pas, faisant barrière de son corps en se tenant au-dessus de la fillette.
-Tant pis tour toi !
-Maintenant je suis inutile, tant que je pars en ayant tout fait pour protéger ça me va… soupira Zack en regardant la filette apeurée droit dans les yeux.
La main de roche entama alors sa descente dans un bruit assourdissant. Il y eut alors une détonation et le sort disparu, suivi d’un bruit lourd.
Zack se retourna aussitôt pour voir l’osamodas au sol, inconscient, un énorme impact en plein milieu de la poitrine.
Suivant de la tête la trajectoire de ce qui l’avait frappé, le sacrieur vit un cra ranger son arc. Il portait une lourde armure sur laquelle était gravé le blason de Frigost.
-Clyde ! S’écria un villageois un peu plus loin.
La foule se mit alors à applaudir le chef de la milice Frigostienne. Ce dernier lança alors un regard à Zack et lui fit signe de le suivre.
Le sacrieur fit un pas puis senti la main de la fillette qui le retenait. Il se tourna et vit son visage à moitié en larme.
-Rentre chez tes parents.
La fillette fit non de la tête. Zack poussa alors un soupire puis lui fit signe de la suivre. Emboitant le pas au chef de la milice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Ven 24 Mai - 13:02

Chapitre 28 : Avis de recherche

Zack et la fillette avaient suivi le cra jusque dans un imposant bâtiment : la milice Frigostienne.

A l’intérieur se trouvaient des soldats blessés, d’autres endormis et enfin un groupe jouant aux cartes. Clyde emmena Zack jusque dans son bureau à l’étage où se trouvait déjà une xelorette.
-Enfin ! S’écria-t-elle.
-Un souci sur la place marchande. Mais plus important, regarde qui j’ai trouvé.
La xelorette dévisagea Zack puis haussa un sourcil. Elle fouilla dans les papiers présents sur le bureau et en tira une feuille.
-C’est bien lui. Eh bah mon gars t’as de sérieux ennuis…
Zack était perdu mais son désarroi ne fit que grandir lorsqu’il découvrit que le papier était un avis de recherche à son nom. Il portait le sceau de Bonta, une somme assez importante en récompense et une rapide description.
-Trahison et attaque contre la milice d’Astrub… c’est pas du jolie tout ça… soupira la xelorette.
Zack fronça les sourcils, il était visiblement recherché et se trouvait dans une milice… Il allait essayer de sortir lorsque Clyde prit la parole.
-Ce sont des foutaises et ne t’en fais pas la juridiction de Bonta ne s’applique pas ici. On connait Kaory… mais il va falloir nous expliquer ce qui s’est passé…

Zack entrepris de tout leur expliquer ou du moins ce dont il se souvenait. Il commença par le début : Izalith et lui à la recherche de Rigald puis termina par sa séparation du groupe et sa rencontre avec Lullae.
Assise au sol, la fillette écoutait tout avec de grands yeux, elle suivait le récit avec intérêt.
Lorsque Zack eut fini, Clyde se frotta le menton, pensif.
-Bonnie, la maison du vieux Gart se trouvait dans les larmes non ?
-Oui… mais d’après cette missive il semblerait qu’une tempête approche…
-Comme à chaque fois, il suffira de la contourner.
-Cette fois on dirait qu’elle est différente… La tour de contrôle des transporteurs n’avait encore jamais vu ça.

-…Harebourg… marmonna le cra.
-Une minute… ! S’exclama Bonnie en courant vers une fenêtre.
Elle pouvait voir le port au loin mais surtout les bateaux qui arrivaient : l’étendard de Bonta flottait au sommet de leurs mats.
-On ne nous a pas prévenus de leur venue !
Clyde se tourna vers Zack.
-Ca n’annonce rien de bon… La tempête, Bonta… Tu dois retrouver la mercenaire, rejoignez le transporteur et allez dans les larmes. On se charge de voir ce que Bonta vient faire ici et de les ralentir si besoin.
Zack resta silencieux, il ne s’était pas attendu à trouver des alliés sur Frigost. Il acquiesça et sans perdre de temps il quitta la milice. Il fila à travers les rues à la recherche de Lullae lorsque soudain il s’arrêta. Il se retourna pour voir au milieu de la rue la fillette qui se tenait debout en silence.
-Rentre chez toi !
La fillette fit non de la tête.
-Ca va devenir dangereux si tu restes avec moi ! Va te mettre à l’abri, une tempête approche !
-Non, répondit la fillette d’une petite voix.
-Rah ! Alors ne me ralentit pas !
Ils se remirent tous les deux en route jusqu’à atteindre la taverne où Zack avait rendez-vous avec Lullae. Bien qu’il ne soit pas le soir, il espérait la trouver là.
A peine fut-il arrivé que Lullae arriva à son tour.
-Bonta est la !
-Je sais, j’ai rencontré le chef de la milice. On doit rejoindre les larmes c’est ça ?
-Effectiv… c’est qui ça ? Demanda Lullae en pointant du doigt la fillette.
-Un genre de familier…
-Déjà toi t’es un bon boulet alors une gamine… Je ne peux pas m’occuper de deux poids morts !! S’écria Lullae en colère.
-Bonta… dit alors la fillette d’une petite voix.
-Ils sont au port, nous on doit dégager !
-Bonta… répéta-t-elle.
-En plus d’avoir 6 ans, elle est débi…
Lullae se retourna brutalement dégainant son arc et tirant une flèche qui explosa dans les airs, pulvérisant un bloc de glace qui allait leur atterrir dessus.
Alors que les débris retombaient au sol, Zack resta bouche bée devant la rapidité de la cratte. Mais son attention se porta rapidement sur une Iop au loin. Zack écarquilla les yeux, il la reconnaissait : elle était présente lors de l’attaque du clan de Sheyk par Bonta, l’attaque dont Izalith lui avait parlé. C’était une milicienne de Bonta, une membre de l’escouade d’élite.
Le sacrieur pouvait sentir la force immense qui émanait de la Iopette au fur et à mesure qu’elle se rapprochait.
-On doit partir ! S’écria-t-il.
-Trop tard… grogna Lullae en serrant les dents. Cette femme… on ne pourra pas lui échapper comme ça…
Zack avait senti la tension monter chez Lullae, elle était devenue extrêmement sérieuse, elle semblait même anxieuse.
-Courir… dit alors la fillette.
Lullae et Zack la regardèrent, incrédules puis ils se regardèrent entre eux. Aussitôt la cratte rangea son arc, le sacrieur attrapa la fillette et ils détalèrent dans le sens opposé de la Iopette. Cette dernière esquissa alors un sourire de satisfaction tandis qu’elle prenait son élan pour bondir lorsque soudain une puissante rafale de vent balaya la bourgade, fauchant la Iopette.
Le vent était extrêmement violent, Zack et Lullae durent faire des efforts pour rester au sol, courant l’un a côté de l’autre.
-C’EST QUOI CETTE GAMINE?! hurla Lullae dans le blizzard.
-J’EN SAIS RIEN ! Cria Zack. MAIS UNE CHOSE EST SURE ! ELLE EST TROP GENIALE !
Lullae secoua la tête tandis que le groupe courrait en direction de la sortie de la ville pour rejoindre le transporteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Ven 5 Juil - 19:55

Chapitre 29 : Escapade
Lullae, Zack et la fillette avaient réussi à quitter la bourgade et ils se dirigeaient vers le transporteur afin de rejoindre les larmes d’Ouronigride.

Une véritable tempête balayait la région, elle était si forte que même les troupeaux de boufmouth fuyaient pour se trouver un abri.
Lullae ouvrait la marche suivit de la fillette qui avançait sans dire un mot. Derrière, Zack essayait de se déplacer dans la neige mais il avait beaucoup de mal, son corps semblait peser une tonne.
-Je n’aurais jamais pensé que sans pouvoirs ce soit si difficile… mes châtiments…
Une vive douleur lui cloua alors au sol. Plus loin la fillette tira sur la manche de Lullae avant de pointer Zack du doigt.
La cratte accouru jusqu’au sacrieur. Elle l’examina puis posa une main sur son front.
-T’es brulant… Bon sang, me dit pas que t’as chopé le rhube en quelques heures !
Zack ne répondit pas, il concentra toutes ses forces pour se relever mais c’était presque impossible. Lullae passa son bras par-dessus ses épaules et entreprit de l’aider à avancer.
 
Ils finirent par arriver au transporteur. Le pilote les attendait à l’extérieur, il leur fit de grands signes lorsqu’il les aperçut.
Quelques minutes plus tard ils étaient dans le dirigeable qui quittait la bourgade.
 
-Bonnie m’a prévenue. Vous allez dans les larmes ! C’est de la folie avec ce temps ! Dit l’homme en rigolant.
-Ca ne semble pas trop vous effrayez…
-J’en dois une à Bonnie… alors vous transporter dans une tempête c’est rien.
Lullae voulu répondre mais elle préféra se taire.
A l’arrière de la cabine, la fillette se tenait debout devant Zack qui était adossé au mur. Elle essuyait le front du sacrieur avec le revers de ses manches.
-T’es …qui ? Bredouilla Zack.
La fillette ne répondit pas, continuant ce qu’elle faisait.
-T’as… réussi à parler… donc je sais que… tu sais le faire… tu peux au moins… me dire ton nom…
-Non.
Zack haussa un sourcil. Le « non » était catégorique mais empreint de douceur.
La fillette écarquilla soudain les yeux. Zack se releva d’un coup, projetant la gamine en arrière, directement sur Lullae.
-PROTEGE LA !
-Quoi ? Commença Lullae.
L’instant d’après une terrible explosion emporta l’arrière de la cabine.
 
*****************************
Lorsque Zack ouvrit les yeux, il était dans la neige, complètement sonné. Tout son corps était douloureux mais pourtant il trouva la force de se relever.
Bien que sa vision soit trouble, il arrivait à voir que la neige avait une teinte rougeâtre à certains endroits autour de lui. La sensation d’un liquide chaud coulant le long de son torse ne l’aidait pas à se rassurer.
-Rester éveillé Zack… reste éveillé… T’es perdu sur une ile que tu ne connais pas… t’as plus de pouvoirs… tu perds ton sang… et y’a une tempête du tonnerre… On a vu pire avec Izalith…
Au loin une puissante déflagration explosa dans le ciel. Zack se mit aussitôt à sourire malgré la douleur.
-T’as pas plus balèze comme signal… cette cratte j’vous jure…
Réunissant tout son courage il se mit en route vers l’endroit d’où provenait la déflagration.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Zack
Meneur
avatar

Messages : 1178
Date d'inscription : 26/07/2011
Classe : Sacrieur

MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   Ven 5 Juil - 21:18

Chapitre 30 : Fin du voyage
Le sacrieur du déployer des efforts gigantesques pour rejoindre le transporteur. Ce dernier avait atteint son objectif : les larmes.

Fouillant les décombres, Zack ne trouva personne. Il observa les alentours et fini par voir une maison au loin. Il semblait que en tentant le tout pour le tout, le pilote avait essayé d’atterrir au plus près de leur destination.
 
Arrivé devant la demeure, Zack constata qu’il s’agissait d’un bâtiment abandonné depuis très longtemps. Etant donné que le temps était figé sur l’ile et que la maison montrait des signes d’usure ainsi qu’aucun entretien, elle devait être inoccupée depuis bien avant la glaciation.
 
Poussant la porte, le sacrieur pénétra dans la demeure ou régnait le silence. Il n’y avait qu’une seule pièce où se trouvaient déjà plusieurs personnes.
Malgré la fatigue, Zack reconnu rapidement Lullae inconsciente  au milieu de la pièce. Dans un coin se trouvait la fillette, maintenu contre le mur par un Iop. Assise sur une chaise se trouvait une petite fecatte qui lui souriait et enfin à côté de Lullae se trouvait la Iopette qui les avait attaqués à la bourgade.
-On se retrouve enfin. Zackeru, disciple de Kaory.
Zack posa un genou à terre, il était épuisé mais avec ce qui lui restait d’énergie, il réfléchissait à un moment de sortir tout le monde de la…
-Regarde l’état dans lequel tu es… Bien !
Elle s’approcha de lui, lui l’agrippa par les cheveux et le souleva au-dessus du sol sans le moindre effort.
-Tu me donnes la pierre et je vous laisse tranquille. Dit-elle avec un grand sourire.
-Je n’ai… aucune pierre… bredouilla Zack.
-Allons, allons, j’essaye de régler ca de manière… sympathique. On sait que tu es la pour sauver votre pathétique guilde. Pour cela il te faut la pierre que Kaory t’as donné avant que vous ne fuyiez le champ de bataille des calanques.
Zack esquissa alors un sourire qui déconcerta la Iopette.
-Qui vous a dit ça ?
-Ne nous sous-estime pas ! On sait que cette pierre sert à rallier les Guardian’s, même s’ils sont perdus aux quatre coins du monde. Grace à elle on va enfin pouvoir vous supprimez et éliminer les derniers qui savent pour la relique.
-Je n’ai pas la pierre… ricana Zack.
La Iopette haussa un sourcil, plissa les yeux puis décocha un violent coup de poing dans le ventre de Zack avant de lâcher ses cheveux pour qu’il retombe au sol.
-J’ai pas le temps de jouer ! LA PIERRE ! Gronda la Iopette hors d’elle.
-J’étais inconscient… lors de la bataille ! Kaory ne m’a rien donné !
-Continu de mentir et je te pulv… commença la Iopette rouge de colère.
-C’est vrai.
Tout le monde se retourna vers Lullae qui avait repris consciente et s’était relevée.
-La pierre peut effectivement sauver Guardian’s. Sachant qu’ils allaient perdre la bataille, Kaory a tenté un coup de bluff en m’envoyant escorter Zack afin que les yeux de tout le monde se tournent vers celui connu comme étant son disciple préféré. Tout le monde penserait qu’il avait la pierre.
-Vous foutez pas…
-Pendant qu’une grande partie de la flotte Bontarienne est piégé dans cette tempête. Quelqu’un d’autres se charge de rallier les plus puissants Guardian’s qui n’étaient pas présent lors de la bataille.
La fecatte assisse sur sa chaise éclata d’un petit rire enfantin.
-C’est le pandawa ! Il est trop chou !
-Tout le monde pense qu’en cas de soucis Kaory me laisserait le commandement de la guilde. Mais on est deux meneurs en cas de problème.
La Iopette poussa un profond soupire.
-Le plan de cette garce aura bien fonctionné… on aura perdu pas mal de temps ici. Histoire de dire que l’on n’est pas venu pour rien, on va vous tuer.
-Peu m’importe. Avant de partir j’ai promis à Izalith que je vous éloignerais d’eux. Même sans mes pouvoirs j’ai réussi. Lança Zack avec un large sourire.
La Iopette senti la colère monter en elle d’un coup. Elle dégaina son épée et se rua sur Zack.

-Par contre, je suis prêt à mourir mais pas à vous laisser vous en prendre à Lullae et la mioche.
Le sacrieur se releva et se dressa de tout son corps devant la Iopette. Il fut transpercé par l’épée mais ne bougea pas. Il agrippa les mains de son ennemi et prenant de l’élan, il lui mit un violent coup de tête. La Iopette ne vit rien venir et fut projetée contre le mur derrière elle.
-J’ai plus de pouvoirs ! Mais j’ai encore ma force physique !
-Hihihi, il est rigolo ! Je l’aime bien lui aussi ! Lança la fecatte toujours assise.
La Iopette repassa à l’attaque mais elle fut intercepté dans son bond par Lullae. La cratte lui agrippa le bras avant de lui caller un droite magistrale qui l’envoya passer par la fenêtre.
-Ça c’est pour tout à l’heure !
Du coin de l’œil elle vit alors Zack s’effondrer. Voulant aller vers lui elle en oubliant le Iop dans le coin de la pièce. Ce dernier se rua sur elle, prêt à lui assener un coup de poing bien concentrée.
-SILENCE ! Hurla la fillette.
Le Iop frappa alors Lullae qui bloqua simplement avec sa main : l’attaque du Iop avait perdu toute son énergie. Il reçut un coup de tête suivit d’un coup de pied qui l’envoyèrent à son tour à l’extérieur.
Lullae accouru alors vers Zack et le prit dans ses bras, essayant de le relever.
-Vous êtes tous marrant, rigola la Fecatte.
Elle se leva de sa chaise et aussitôt Lullae eut l’impression que l’atmosphère était devenue extrêmement lourde.
-Mais maintenant…, la fecatte perdit son sourire, fini de s’amuser.
Au moment où elle leva sa main, Lullae cru que son cœur allait exploser. Elle fut envahie par une sensation de peur viscérale.
-ASSASSIN !
La Fecatte cligna des yeux et vit alors devant elle un grand Xelor. Ce dernier leva lentement sa main droite, posa un doigt sur le front de la jeune fille. Il poussa légèrement et il y eut un terrible impact qui pulvérisa un pan de la maison, projetant la fecatte au loin dans un bruit assourdissant.
Zack n’en croyait pas ses yeux, il trouva les forces pour se relever, planta son regard sur le xelor et hurla :
-SHEYK !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardians.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Background] Zack - Arc 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Background] Zack - Arc 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Background Personnages
» [RESOLU] Background selon le lieu et sauvegarde
» Background du LA géant
» [Background/Officiel] Calendrier impérial
» theme background mois de mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guardian's :: Rez-de-chaussé :: La Bibliothèque-
Sauter vers: